Vincent Chaudel : “Le thème de King Street/Forteresse sera, puis-je sortir avant qu’ils ne me demandent de remettre ma main dans ma poche ?”


Sur France Bleu Gironde, Vincent Chaudelleco-fondateur deObservatoire des entreprises du sportIl a parlé des trois acteurs qui le gèrent Girondins de Bordeaux, Rue King, Forteresse et Gérald Lopez.

” Le problème est que Koenigsstrasse/Forteresse a le poids financier nécessaire pour subir des pressions afin de faire face à des obligations là où d’autres acteurs pourraient ne pas être en mesure de le faire. Le thème de Koenigsstrasse/Forteresse Dois-je dire que je peux sortir avant qu’ils ne me demandent de mettre ma main dans ma poche ? Ou est-ce que le club redémarrera et dans quel cas irai-je ? C’est le point, car aujourd’hui, que ce soit Bordeaux ou ailleurs, l’économie du football – il y a beaucoup d’argent qui circule autour du football, c’est une réalité – mais vous n’êtes pas à l’abri de manquer une promenade dans le sport. C’est une activité humaine. Je vous rappelle que le Girondins de Bordeaux avait le 6ème budget de ligue 1 et bien sûr quand on arrive avec le 6ème ménage ligue 1, on peut se dire qu’on va faire une mauvaise année et on peut finir 10e, 12e… Mais on n’imagine pas finir 20e et c’est ça le problème. »

Au Bordeaux, la tendance serait de remettre à zéro les fonds propres du club s’ils sont à -40/-45 M€ aujourd’hui. Est-ce une discussion réaliste entre Forteresse, King’s Road et Gérald Lopez ?

“Ils ont les moyens financiers, c’est clair Forteresse/Königsstrasse. maintenant pour Gérald Lopez je ne sais pas mais Forteresse/Königsstrasse avoir cette interface là. C’est comme la bourse, on peut gagner beaucoup d’argent, mais on peut aussi en perdre, il s’agira donc d’arbitrer son portefeuille. Savoir si vous êtes prêt à prendre le risque de rester un peu plus longtemps dans l’espoir que la valeur augmente est une chose. Dans le cas d’investir dans un club, cela ne signifie pas attendre qu’il monte, mais mettre de l’argent de côté dans l’espoir que vous le retrouverez à la sortie. C’est toute la question qu’il faut se poser maintenant Forteresse/Königsstrasse, pour me dire si j’investis les 40-45M€ pour remettre le club sur les rails, puis-je espérer avoir ma place dans 2-3 ans ? Le problème avec cette évaluation des risques, c’est qu’il faut se poser la question du retour dans 2-3 ans ligue 1. Le club connaît une mauvaise saison, la saison prochaine le ligue 1 ira à 18 donc ce sera 4 descentes pour 2 montées. Cela suppose que vous êtes immédiatement dans les deux montées. C’est rare de faire le lift tout de suite. Si ça ne monte pas tout droit et que tu traînes, ça peut être… Un club comme ça Objectif RC est resté longtemps ligue 2 par exemple. Là c’est certain que vous aurez du mal à trouver les 45M€ qu’il faut y mettre de côté à tout horizon raisonnable. »

transcription Girondins4Ever

Leave a Comment