Une page se tourne à la boulangerie

C’est une institution Chevagnes depuis la Seconde Guerre mondiale. Marie-Hélène et Éric Bertoux ont beaucoup fait pour leur réputation bien au-delà des frontières communales.

L’entreprise est rachetée par Jean Bertoux en 1953, qui la transmet à son fils Éric après sa retraite en 1990. Le jeune homme, lié à la tradition familiale, avait alors 24 ans.

Spécialités reconnues

Après de nombreux stages à l’Ecole Nationale de Pâtisserie d’Yssingeaux, Éric Bertoux est devenu un chocolatier reconnu dans le secteur et n’a cessé de perfectionner son art. Sa galette des rois aux pistaches et griottes était célèbre. La Confrérie “Piquenchagne” l’a admis à Maître Piquenchagneux en 2019.

Recevez notre newsletter éco par mail et découvrez les dernières actualités des acteurs économiques de votre région.

NL {“path”:”mini-inscription/MT_Decideur”,”accessCode”:”14140131″,”allowGCS”:”true”,”bodyClass”:”ripo_generic”,”contextLevel”:”KEEP_ALL”,”filterMotsCles”: “1|13|80″,”gabarit”:”generic”,”hasEssentiel”:”true”,”idArticle”:”4140131″,”idArticlesList”:”4140131″,”idDepartment”:”221″,”idZone “:”6008″,”motsCles”:”1|13|80″,”premium”:”false”,”pubs”:”banniere_haute|article|article2|article3″,”site”:”MT”,”subDomain “:”www”,”urlTitle”:”une-page-tourne-a-la-boulangerie”}

Créateur de la “Monnaie de Chevagnes”, il avait lu une ancienne recette de biscuits qu’il a adaptée en s’inspirant d’une “légende” inventée par l’un des membres fondateurs de l’association Chevagnes en Sologne Bourbonnaise.

En plus de 33 ans de bons et loyaux services, Éric et Marie-Hélène Bertoux ont tissé de solides liens d’amitié avec leurs clients. Ils ont aussi réuni une belle et solide équipe avec les boulangers Pascal Gomez et Sébastien Souillat et Christine Fontenil côté boutique. Ces trois employés essentiels, combinés aux talents des hôtes, ont fait de la maison ce qu’elle est aujourd’hui.

acheteur

À 1 ah Le 1er juillet, les nouveaux propriétaires Valentin Avignon, actuel pâtissier du Fournil de Jean, et Estelle Durand, son épouse, prennent le relais après une dizaine de jours de fermeture. Les employés actuels resteront.

Les Berthoux reprennent une petite boutique à Moulins

Marie-Hélène et Éric ne prendront pas leur retraite immédiatement. Ils continueront à résider à Chevagnes et souhaiteront retrouver une activité moins contraignante tout en restant en contact avec le client. Ils reprennent en effet le kiosque de la place d’Allier, une institution du Moulin.

Leave a Comment