Une légende du club fait part de sa déception !

Jean-Pierre Papin, légende de l’OM et du football français en général, a passé deux saisons sous les couleurs bordelaises. Dans une interview accordée à France Bleu Gironde, le Ballon d’Or 1991 est revenu sur la saison épouvantable du FCGB et a souligné ce qu’il considérait comme la plus grande faiblesse du club.

Dessin : "Bordeaux : Une légende du club fait part de sa déception !"

© Compte Twitter officiel des Girondins de Bordeaux

Aujourd’hui encore vénéré par les fans de football français, “JPP”, de son vrai nom Jean-Pierre Papin, a analysé son ancienne équipe, les Girondins de Bordeaux, sur France Bleu Gironde. Son constat est cruellement réaliste :

Oui, je suis un ancien joueur et aujourd’hui je soutiens pleinement les Girondins… Je suis déçu à un point que vous n’imaginez même pas. Je n’aurais jamais pu imaginer le scénario catastrophique que j’ai vu dans la saison qui vient de se terminer. Jamais, jamais, jamais à ce stade.”

Si la saison girondine aura été un cauchemar à bien des égards, Papin pointe spécifiquement la faiblesse d’un secteur du jeu :

Avec le recul c’est vrai que quand on encaisse beaucoup de buts c’est très compliqué, surtout ne jamais trouver la solution. En revanche, encaisser trop de buts à partir de là, jusqu’à 90 buts encaissés, c’est beaucoup. Je ne peux pas me l’expliquer, je ne peux toujours pas me l’expliquer aujourd’hui. Comment fais-tu pour encaisser 90 buts en une saison ? C’est incroyable.”

Jean-Pierre Papin est positif sur la situation à Bordeauxtout en déclarant que la perte d’une saison entière menant à la Ligue 2 doit être compensé par une nette réaction bordelaiseet ceci sur place :

Après, malheureusement, dans le football, il faut parfois savoir descendre pour mieux remonter. Le seul problème avec la Ligue 2, c’est qu’il faut remonter tout de suite. Si vous ne remontez pas tout de suite, vous vous enliserez et les choses se compliqueront. […] Mais là, Bordeaux et Saint-Etienne doivent revenir tout de suite la saison prochaine. Ces deux clubs doivent revenir en Ligue 1 au plus vite“.

Jean-Pierre Papin propose des critiques constructives et raisonnables. Si tout n’est pas perdu pour Bordeaux, l’attaquant français de 58 ans, comme l’ensemble du peuple girondin, peut s’attendre à un sursaut de fierté…

Leave a Comment