Un vieil homme retrouve le sourire !

Passé par le centre de formation du club lorrain, Umut Bozok a trouvé le plus de succès dans sa jeune carrière dans le sud de la France. Après des défaites à Lorient et Troyes, l’attaquant a retrouvé des couleurs en Turquie.

Dessin : "FC Metz : Un ancien sourire est de retour ! "

© Compte Twitter officiel de Kasimpasa

Mais certains ne le savent peut-être pas Né à Saint-Avold, tout près de Metz, Umut Bozok s’est entraîné chez les Grenats entre 2011 et 2016. Mais le buteur, qui a débuté comme défenseur central, n’a pas obtenu de contrat professionnel “d’une qualité physique passée inaperçue”. La suite est certainement mieux connue. Donc 19 ans Le Franco-Turc signe avec National au Consolat de Marseille et termine meilleur buteur du championnat avec 18 buts. Des performances qui, à peine un an après son arrivée dans le Sud, lui permettent à signer pour un résultat similaire à Nîmes Olympique. Meilleur buteur de Ligue 2 avec 24 buts, il a contribué à l’ascension du club gardois dans l’élite.. Alors tout va mal pour le Lorrain.

Le plus important de la saison !

Beaucoup moins performant en Ligue 1, Umut Bozok n’a marqué que deux buts en 25 matchs. Il descend donc d’une division et rejoint Lorient sans jamais convaincre, poussant les Merlus à envisager de le prêter à l’ESTAC au mercato d’hiver 2021. Six mois infructueux en Ligue 2 avant un nouveau départ à Kasimpasa en Turquie, toujours prêté par Lorient. Se développant pour la première fois dans son pays d’origine, Umut Bozok retrouve des couleurs ! Et l’attaquant de 25 ans vient de terminer la saison en tant que meilleur buteur de la Süper Lig avec 20 buts, devant un certain Mario Balotelli (18 ans, dont 5 lors de la dernière rencontre). Aussi avec sept passes décisives, la Moselle est le joueur décisif de la saison. Une performance remarquable avec un club qui termine dans le ventre mou du classement (11eet). Mais le plus dur sera de confirmer sa première bonne saisoncomme il a échoué à Nîmes s’il reste en Turquie l’année prochaine.

Leave a Comment