Un avenir incertain malgré la maintenance ?

Angers, officiellement maintenu dans l’élite depuis la défaite de l’AS Saint-Étienne face à l’OGC Nice mercredi soir, peut désormais terminer la saison plus sereinement et préparer la suivante. Mais la question est, avec ou sans Gérald Baticle ?

Dessin : "Angers SCO : avenir incertain malgré le maintien ? "

© Compte Twitter officiel du SCO d’Angers

Comme en 2016-2017, 2017-2018 et 2020-2021, Angers reste en Ligue 1 pour sa 36e saisonet journée de championnat. S’ils avaient fait leur part du boulot en battant les Girondins de Bordeaux 4-1 dimanche, Les Scoists ont dû attendre mercredi soir vers 21h et la défaite de l’AS Saint-Étienne sur la pelouse de l’OGC Nice (4-2) pour être officiellement maintenus dans l’élite.. De quoi préparer avec un esprit léger le déplacement à Metz et la réception de Montpellier. Certainement pour les joueurs, car comme annoncé hier, le mercato côté SCO sera suspendu ! Départ de Mohamed-Ali Cho, plusieurs cadres en fin de contrat, finances dans le rouge, quatre relégations la saison prochainece sont autant de paramètres que Saïd Chabane doit prendre en compte s’il veut garder son club en Ligue 1 pour le 9et Saison consécutive depuis son retour en 2015.

Contrat jusqu’en 2025

Mais un autre avenir pourrait se dessiner, celui de Gérald Baticle. L’ancien entraîneur adjoint de l’Olympique Lyonnais a découvert le métier d’entraîneur principal au SCO cette saison. Si la a enfin réussi à maintenir le club dans l’élite et semble avoir le soutien de son vestiairetout n’est pas rose pour autant. En effet, le club angevin a connu une deuxième partie de saison très compliquée au cours de laquelle il a enchaîné sept défaites d’affilée, sans précédent dans son histoire. Une mauvaise série qui aurait gestion bouleversée des fins de contrat et qui expliquerait pourquoi de nombreux cadres n’ont pas signé de prolongations de contrat un mois après la fin du bail. En outre les idées tactiques du coach, notamment son 3-5-2 qui aurait provoqué une certaine frustration interne. Tant qu’il est Contrat jusqu’en 2025, rien n’assurait, du côté du club ou de l’entraîneur, l’envie de poursuivre la coopération. Voilà pourquoi Des discussions auront lieu dans les prochaines semaines décider si le SCO partira avec Gérald Baticle en août prochain.

Leave a Comment