Trophées UNFP : aux côtés de Mbappé et Ben Yedder, les joueurs de Ligue 1 qui ont brillé cette saison

FOOTBALL – Il n’y en avait qu’un pour lui ou presque cette saison. Depuis l’été 2021 et son transfert avorté au Real Madrid, Kylian Mbappé défraye la chronique, que ce soit pour sa capacité à porter seul un Paris Saint-Germain encore une fois décevant ou à évoquer son avenir incertain à six semaines de son contrat. dans la capitale.

Ce dimanche 15 mai, lors de la remise des trophées UNFP, qui récompensent les joueurs de la saison de Ligue 1, le jeune champion du monde français est une nouvelle fois à l’honneur. Après avoir été sacré trois fois meilleur espoir et deux fois meilleur joueur du championnat depuis le début de sa carrière, Kylian Mbappé est même allé jusqu’à un affrontement avec le PSG pour assister à la cérémonie au lieu de partir en tournée promotionnelle au Qatar.

Cependant, cette omniprésence des plus grands talents du football mondial ne doit pas occulter les performances tout aussi remarquables d’autres visages plus ou moins connus du championnat français. Le HuffPost en présente sept qui ont particulièrement façonné la saison et avec lesquels il ne faut pas en rester.

  • Aurélien Tchouaméni, un bel avenir

A commencer par un ami de Mbappé en équipe de France : le Monégasque Aurélien Tchouaméni. Le jeune milieu de terrain formé à Bordeaux est sans doute l’un des joueurs les plus impressionnants de la Ligue 1 à 22 ans, auteur d’un doublé magistral et décisif dans la course à la Ligue des Champions pour l’AS Monaco Lille.

Et avec Paul Pogba blessé, il pourrait être propulsé sous le maillot bleu pour les quatre rencontres de Ligue des Nations qui attendent les hommes de Didier Deschamps début juin. De quoi faire grimper sa cote d’un cran, il sera l’un des joueurs que les plus grands clubs d’Europe s’apprêtent à recruter cet été.

  • Alban Lafont, toujours plus haut

Un autre homme qui pourrait changer de tunique à l’intersaison est Alban Lafont. Avec une saison extrêmement solide au FC Nantes, dont une victoire en Coupe de France, celui qui a commencé la Ligue 1 aux côtés de Toulouse à seulement 16 ans pourrait avoir des envies ailleurs.

A 23 ans, ce serait une juste récompense après avoir marqué plein de points en championnat cette saison, notamment en défendant contre le Punir par Neymar lors d’une victoire à Paris ou par Jimmy Briand lors d’une victoire contre Bordeaux. Des performances qui lui ont valu le titre de meilleur gardien du championnat de France ce dimanche-là.

  • Seko Fofana, le gros lot

Notre troisième héros de la saison connaît une ascension moins fulgurante que les joueurs ci-dessus. Malgré ses 27 ans, le Lensois Seko Fofana ne cesse d’étonner la Ligue 1 depuis son arrivée dans le Pas-de-Calais il y a deux ans.

Quasi imparable à l’attaque de la cage adverse, le milieu de terrain au parcours tortueux (non tenu à Manchester City dans sa jeunesse, prêts notamment à Bastia, puis quatre saisons en milieu de tableau en Italie aux côtés de l’Udinese) emporte autour de lui le RC Lens un candidat très sérieux. pour la qualification européenne.

  • Benjamin Bourigeaud – Martin Terrier, la connexion Breizh

Les places européennes, les Rennais, en rêvent aussi. Et ils le doivent avant tout à un duo époustouflant : Martin Terrier et Benjamin Bourigeaud. Après des expériences contrastées à Lille, Lyon et Strasbourg, le premier a fait preuve cette année d’une efficacité remarquable, inscrivant 21 buts grâce à sa précision clinique. C’est le deuxième meilleur total de la Ligue 1 derrière un certain Kylian Mbappé au Martin Terrier — premier du classement des notes du journal, soit dit en passant. L’équipe– se battra pour le titre de meilleur joueur ce dimanche.

Un excellent bilan auquel Benjamin Bourigeaud a largement contribué, 10 buts en Ligue 1 et actuellement le troisième meilleur passeur de la ligue avec 12 cadeaux distribués. Un milieu de terrain qui joue sans aucun doute le meilleur football de sa carrière, ce qui est notamment mis en lumière par le système flamboyant de Bruno Genesio qui permet à Rennes d’afficher la deuxième meilleure attaque.

  • Kephren Thuram, bien plus qu’un nom

Loin de cette euphorie rennaise, s’il y a bien une équipe déçue cette saison, c’est bien l’OGC Nice. Le club est tombé à la sixième place du classement après une longue période sur le podium malgré un propriétaire très riche, Ineos. Pourtant, l’un de ses joueurs, désigné meilleur espoir de dimanche, fait ce qu’il peut pour maintenir les Niçois à flot : Képhren Thuram.

L’infatigable milieu de terrain, fils du vainqueur de la Coupe du monde 1998 Lilian Thuram, est passé d’un rôle de soutien à un poste absolument central dans l’organisation de l’équipe dirigée par Christophe Galtier cette année. Et quand les différentes forces offensives de l’équipe ont connu tour à tour des échecs, cela ne fait que monter en puissance. De bon augure pour la suite de sa carrière.

  • Mattéo Guendouzi, le rocher du sud

Enfin, puisqu’on parle des Dolphins de Kylian Mbappé, il ne faut pas citer l’équipe qui devrait terminer la saison derrière le Paris Saint-Germain au classement du championnat, l’Olympique de Marseille. Un collectif orchestré par Jorge Sampaoli dans lequel brillait le vétéran Dimitri Payet, mais pas que.

Car si un joueur ressort de la belle saison marseillaise (qui s’est aussi soldée par une demi-finale de Coupe d’Europe en C4), c’est bien Mattéo Guendouzi, incontournable dans le milieu de l’OM.

Un jeune homme devenu joueur de l’équipe de France et qui a su parfaitement s’intégrer dans le système de jeu de son entraîneur. Débordant d’énergie en permanence, maîtrisant parfaitement le rôle du métronome et dépassant même sa fonction offensive (4 buts et 5 passes décisives), Mattéo Guendouzi est tout simplement le joueur des cinq grands championnats qui a joué le plus de matchs pour son club cette année. Un chiffre qui en dit long sur l’importance que l’ancien d’Arsenal a pris à Marseille.

Voir aussi sur le HuffPost: Kylian Mbappé fait allusion à son avenir au PSG

Leave a Comment