tout un peuple derrière l’AJ Auxerre

10 ans en Ligue 2, le club bourguignon a une chance de retrouver l’élite du football français face à Saint-Etienne, autre club mythique de l’Hexagone.

Un grand club de football français évoluera en deuxième division la saison prochaine. Reste à savoir si ce sera l’AJ Auxerre ou l’AS Saint-Etienne. Et quand l’ASSE joue gros en fin de saison pour éviter de rester debout, l’AJA est aussi à un tournant de son histoire. Les séquelles de Guy Roux ont fait mal en Bourgogne… Le club a été relégué en Ligue 2 en 2012 et n’a jamais réussi à s’en remettre. Mais depuis l’arrivée de James Zhou, le président chinois de l’AJA, un nouveau souffle est arrivé au club et il se fait sentir cette saison qui voit les Bourguignons aborder les Play-offs à domicile (19h00, retour dimanche 7 :00h).

Attendre dix ans

dix ans. C’est long, très long pour un grand club comme Auxerre. Dès ce jeudi 26 mai, les hommes de Jean-Marc Furlan auront l’occasion de redorer le blason de l’AJA en retrouvant l’élite du football français. Toute une nation y croit et la soutiendra. Environ 18 500 conduiront leur équipe à l’Abbé Deschamps, et encore plus avec ceux qui n’ont pas pu obtenir de place. Parce qu’à midi du lendemain de la victoire contre Sochaux toutes les places disponibles ont été vendues. La rencontre face à l’ASSE sera donc sold out, pour le plus grand plaisir de Jean-Marc Furlan. “L’enthousiasme des supporters est fantastique, le technicien s’enthousiasme. Ici, cette fusion dans le stade, je l’ai rarement vécue même dans les autres clubs que je suis passé.« En remerciement à ses supporters, le club a également offert à Geoffroy Guichard le déplacement pour le match retour.

Après le coup de sifflet final et la victoire sur Sochaux, les supporters de l’AJA ont pris d’assaut le terrain de l’Abbé Deschamps pour fêter la qualification. JB Autissier / PANORAMA

Jean-Marc Furlan, fin tacticien et spécialiste de l’escalade

Si l’AJ Auxerre réalise une aussi belle saison (troisième de Ligue 2 et qualification pour le dernier tour des barrages de montée en Ligue 1), c’est en grande partie grâce au travail de son entraîneur Jean-Marc Furlan. Technicien et entraîneur reconnu, l’entraîneur de 64 ans est aussi et surtout un spécialiste de l’escalade en Ligue 1. Le seul à avoir gravi quatre fois un club de L2 en L1, trois fois avec Troyes (2005, 2011, 2015), où il s’est fait un nom avant de rejoindre Brest (promu 2019). Cependant, la perspective reste réticente malgré ses vues sur un éventuel retour de l’AJA en Ligue 1.

J’aborde ce barrage avec moins d’excitation que les derniers matchs. Je pense que les joueurs ont réussi quelque chose d’extraordinaire avec cette progression depuis 2 ans. Je suis un peu plus détendu pour cette échéance. On joue contre une équipe de Ligue 1, un club prestigieux avec de grosses personnalités. Vous devez être capable de vous transcender et d’aller au-delà de l’environnement» a assuré l’ancien entraîneur de Troyes en conférence de presse ce mercredi 25 mai. Confiance et détente donc pour l’entraîneur Furlan avant le match face à Saint-Etienne dans un Abbé-Deschamps assurément en fusion.

Leave a Comment