Top 14 : Un entretien difficile du gazon prive le Stade Toulousain de stade pour barrage face à La Rochelle

l’essentiel
Le Stade Toulousain ne jouera pas son barrage contre La Rochelle au stade. Piétinée par les célébrations du titre du TFC, la pelouse doit se reposer… Un sacré déficit pour le club.

Officiellement, il s’agit du nettoyage de printemps de fin de saison ou, pour le dire autrement, de « l’utilisation annuelle classique » de l’entretien des pelouses. Les jardiniers du stade ont commencé les grandes manœuvres à la mi-mai. Au lendemain des deux fermetures et des invasions successives du terrain lors de la promotion du TFC en Ligue 1 puis de son titre de champion de France de Ligue 2. pour ne pas subir les nouveaux excès d’un match de rugby.

A lire aussi :
Stade Toulousain : Quelle équipe pour le barrage du top 14 de ce samedi face à La Rochelle ?

Quoi qu’il en soit, il a été décidé de commencer l’intervention délicate, qui consiste à scalper le sol, c’est-à-dire enlever le substrat de plusieurs centimètres et semer une nouvelle pelouse avec du sable, des graines et de l’engrais pour le coût annoncé de 5 000 euros. Sauf qu’avec le TFC déjà en vacances (méritées), les joueurs du Stade Toulousain ont ajouté un match à domicile à leur emploi du temps chargé.

A lire aussi :
Top 14 : La Rochelle a grandi ! Pourquoi le barrage face au Stade Toulousain est plus ouvert que jamais

Pourquoi n’avez-vous pas attendu les éliminatoires dans le stade ?

Ou le barrage du top 14 face à La Rochelle qui aura lieu samedi soir et qui, sans un tir, aurait rempli les tribunes du stade de 33 000 places. Donc aussi le 30 avril pour un match… contre La Rochelle et à guichets fermés. Trouve l’erreur. Comment expliquer qu’on n’ait pas attendu de connaître le sort du stade toulousain pour lancer ces travaux ?

A lire aussi :
Top 14 : Pourquoi le barrage entre le Stade Toulousain et La Rochelle ne se joue-t-il pas au stade ?

S’il a fallu attendre dimanche dernier pour confirmer la qualification des rouges-noirs, le club, qui doit donc se contenter de la hauteur de sa caverne Ernest Wallon (18.000 places), n’aurait certainement pas déboursé une grosse somme d’argent. … “Il faut huit semaines pour que la pelouse pousse, jusqu’à ce qu’on puisse à nouveau jouer dessus”, explique-t-on à la métropole. Cela a donné au terrain suffisamment de temps pour respirer jusqu’à ce que le football reprenne début août. Comprenez qui peut !

Leave a Comment