Stade Brestois. Youcef Belaïli : “Je reste d’habitude en Ligue 1 la saison prochaine” – Stade Brestois

  • 1. Son énorme popularité sur les réseaux sociaux

  • “C’est comme ça depuis le début de ma carrière, il y a beaucoup de gens qui m’aiment. Ils m’ont amené en équipe nationale. Ça m’a fait plaisir de voir que quand le public venait ici à Brest, ils me suivaient pour me voir jouer. Et c’est quelque chose qui ne me met aucune pression, au contraire ça me donne confiance, ça me donne envie de faire plaisir aux fans et de donner le meilleur de moi-même.”

    “Quand je suis arrivé à Brest, je n’allais pas très bien physiquement, pas au niveau”

  • 2. Son adaptation à la Ligue 1

  • “J’avais joué à Angers en Ligue 1 il y a quelques années mais j’avais très peu joué. Quand je suis revenu et arrivé à Brest, ça a été compliqué au début. Je venais de rentrer de la CAN et je ne connaissais pas les joueurs, je ne connaissais pas le milieu du club… Physiquement je n’étais pas très bon non plus, pas au niveau. Mais ici c’est beaucoup mieux. Je m’entraîne bien, je joue plus, aujourd’hui je connais le championnat.”

  • 3. La non-participation de l’Algérie à la Coupe du monde

  • “C’était très difficile. Je n’étais pas bien moralement. C’était un objectif, on le voulait vraiment, cette qualification pour l’équipe et pour tous les Algériens. Les gens étaient très déçus et les attentes étaient grandes : on avait gagné la CAN 2019, 35 matchs de suite sans défaite, on avait aussi gagné la Coupe d’Arabie 2021. On a une bonne équipe avec de bons joueurs, c’est dommage mais on aura d’autres chances de bien faire, à la prochaine CAN 2023 ou en se qualifiant pour le Mondial Coupe 2026

    « J'ai pris confiance depuis mon arrivée, maintenant je sais que j'ai les qualités pour jouer dans ce championnat, explique Youcef Belaïli.
    « J’ai pris confiance depuis mon arrivée, maintenant je sais que j’ai les qualités pour jouer dans ce championnat, explique Youcef Belaïli. (Photo Rémy Quemener)

    “Dribbler, dépasser, faire des crochets pour faire entrer le ballon, jouer pour la vitesse, j’aime faire ça”

  • 4. Sa vie à Brest

  • “Je me sens très à l’aise ici, dans le club, avec les joueurs, le groupe, le staff, les supporters. Tout le monde m’a accueilli et m’a aidé à m’adapter. Le climat ? C’est vrai que c’est un peu bizarre, mais ça va, on s’habitue (sourire)”.

  • 5. Ses performances

  • “J’arrive à m’exprimer de mieux en mieux sur le terrain, à jouer mon jeu. Je me sens plus libéré physiquement, ça s’ensuit. Je sais que je dois marquer plus de buts dans les matchs, comme je le fais à l’entraînement et comme l’entraîneur attend de moi .Dribbler, courir, accrocher pour récupérer le ballon, jouer vite, j’aime le faire, comme samedi à Monaco. J’ai pris confiance depuis mon arrivée, aujourd’hui je sais que j’ai les qualités pour jouer dans ce championnat.

    (Sur son bilan de deux buts et deux passes décisives) Non, je ne suis pas satisfait. J’espérais pouvoir faire plus. Mais « Inch Allah », la saison prochaine je resterai en Ligue 1 pour marquer beaucoup de buts et fournir beaucoup de passes décisives. Sera-ce à Brest ? Si Dieu le veut ! “.

    * Arrivé à Brest depuis six mois, le joueur discute actuellement de son avenir. L’interview ne pouvait avoir lieu qu’à la condition que cette question ne soit pas posée. Lorsque l’intéressé a lui-même exprimé son souhait de rester en Ligue 1 et a été brièvement interrogé sur son avenir à Brest, la conversation a pris fin. Ce jeudi matin, l’entraîneur Michel Der Zakarian a déclaré en conférence de presse avant le match sans pouvoir dire grand-chose : “Nous voulons avoir des joueurs talentueux comme Youcef avec nous. Voyons s’il est avec nous la saison prochaine.

    Toute l’actualité du Stade Brestois

    Leave a Comment