Sans Payet, l’OM peut-il encore croire à la deuxième place ? — Foot11.com

Battu deux fois lors des cinq dernières journées, l’Olympique de Marseille doit encore s’assurer la deuxième place de la Ligue 1, loin s’en faut. D’autant plus qu’il doit terminer la saison sans son champion Dimitri Payet. Pour compliquer les choses. Un tout petit peu plus. Suite

Net vainqueur à Lorient pour son dernier match de Ligue 1, l’Olympique de Marseille a prouvé deux choses. Qu’il avait digéré l’élimination de la conférence de Ligue Europa en demi-finale. Et qu’il a su briller sans sa star Dimitri Payet. La donne sera-t-elle la même face à deux équipes de calibres différents, Rennes et Strasbourg ?

Une absence déjà cruciale contre Feyenoord

Jeudi dernier, l’OM a vu sa tournée européenne stoppée brutalement par les Néerlandais du Feyenoord Rotterdam. Pourtant, dans un stade Vélodrome endiablé, il suffisait aux Marseillais d’inscrire un petit but pour recommencer à rêver d’une finale de Conférence de Ligue Europa. Mais l’invalidation de Dimitri Payet après 32 minutes a tout changé. Les hommes de Jorge Sampaoli semblaient perdus, presque abasourdis. Ils n’ont jamais réussi à tromper le gardien adverse et sont restés dans un éternel regret. Apparemment, Payet était là quelques jours plus tôt lors de la défaite de l’Olympico (0-3). Il était absent dimanche à Lorient dans la belle réussite de ses coéquipiers avec le même nombre de points. Mais dans les deux derniers jours, sa contribution manquera inévitablement.

Dimitri Payet sous les couleurs de l'Olympique de Marseille / Icon Sport
Dimitri Payet sous les couleurs de l’Olympique de Marseille / Icon Sport

Un retour sur investissement tout au long de la saison

En conférence de Ligue Europa, Dimitri Payet a aidé l’Olympique de Marseille à commettre cette fameuse erreur physique avec 3 buts et 3 passes décisives. C’est pareil en Ligue 1 avec un bilan de 12 buts et 10 passes décisives. Malgré ses 35 ans, le Réunionnais n’a raté que trois petits matchs en début de saison puis un à la mi-mars. C’est tout. L’ancien Stéphanois rêvait même d’aller au Qatar avec l’équipe de France pour la Coupe du monde 2022. Son corps va-t-il se relâcher, peut-être au pire moment possible, une fois qu’il aura retrouvé son meilleur niveau ? Une chose est sûre, Payet aura brillé sur le terrain toute la saison et le déplacement de ce samedi à Rennes ne sera pas aussi préparé sans lui.

Rennes, la suppression de tous les dangers, sans Payet

Certains voient dans ce match une véritable finale dans la course à la deuxième place et à la qualification directe pour la Ligue des champions. Ce samedi, le Stade Rennais pourrait dépasser l’Olympique de Marseille en cas de victoire dans son parc du Roazhon pour endosser le costume de dauphin du Paris Saint-Germain. A condition de gagner à Nantes ce mercredi. Il reste encore un dernier jour et tout peut encore changer. Mais les coéquipiers de Dimitri Payet savent que ce choc peut tout changer. Le succès leur permettrait de mettre fin à la tension. Sans oublier Monaco, qui en est à huit victoires d’affilée avant d’affronter Brest et Lens. Vous l’aurez compris, la vie sans Payet a mal commencé, en conférence de Ligue Europa, mais s’est bien déroulée. Que va-t-il se passer à Rennes ce week-end ?

Leave a Comment