Reims : Ekitike, l’attraction de l’année

Clément Pédron, Media365 : publié le samedi 21 mai 2022 à 09h05

A tout juste 19 ans, le grand avant-centre rémois Hugo Ekitike a brillé pour sa deuxième saison en Ligue 1. Dans la compétition, le Français s’est taillé une place qui pourrait bien lui permettre de visiter d’autres horizons cet été.

C’est une séquence d’événements dont la fin n’était pas nécessairement prédéterminée. Nous sommes en octobre 2020, le “petit” Hugo Ekitike (19 ans), 1,91 m et 74 kg, dispute son premier match avec les professionnels au Stade de Reims à la réception du FC Lorient. Absent du groupe pour les six premiers matchs de la saison, il sera tout de même appelé à la rescousse si les Rémois n’ont toujours pas gagné. Une heure et demie plus tard, le “SDR” n’a toujours pas gagné de match en Ligue 1 (défaite 3-1 face aux Merlus), mais le jeune Français a réussi à mesurer le niveau d’intensité pendant moins d’une heure tout en écopant d’un carton jaune. Dans le groupe mais pas à l’occasion de quatre matches, il ne revient jamais dans le staff et repart au mercato d’hiver sous la forme d’un prêt au club danois de Vejle. Dans une interview accordée au journal L’Équipe ce samedi, Hugo Ekitike est revenu sur cette époque. “Quand je suis parti l’année dernière, je me suis dit : ‘Je ne pourrais jamais imaginer ne pas jouer une saison ici dans mon club.’ C’était trop important pour moi. Jouer ici n’est pas un coup de pouce parce que je me pousse déjà. […] Et si je peux inspirer les jeunes à jouer au football ici, alors j’ai réalisé l’un de mes rêves. Quand j’étais petit, je voulais être un grand joueur de Reims. “

Déjà un été chaud

Après un prêt de six mois au Danemark, où il a marqué trois buts en 11 matchs, l’avant-centre veut travailler dur pour “son” club. Déterminé et dévoué, le Français veut entrer dans l’histoire. “Je savais au fond confirme Rémois toujours dans l’équipe. En pré-saison, j’ai marqué des buts et fourni des passes décisives. J’ai progressé et à partir du moment où je plonge dans un niveau je sais que je le tiens. J’étais à peu près sûr de ce que je pouvais faire cette saison.”. Il n’a pas menti. Lors de cet exercice 2021/2022, qui s’achève ce samedi soir (Reims joue Nice), Ekitike chute neuf fois en 23 apparitions. Sa performance fait de lui le deuxième meilleur buteur de moins de 20 ans dans les cinq ligues majeures. Revanchiste après une déchirure aux ischio-jambiers et deux mois et demi sur le terrain, l’attaquant a su user d’un mental qui ne lâche jamais prise. “Je me vois prêt à tout. Que ce soit rester ici ou relever un défi sur lequel tout le monde est d’accord”, rappelle l’international des moins de 20 ans.Il faut dire qu’il y a des rumeurs selon lesquelles le Bayern Munich, le Borussia Dortmund ou l’AC Milan seraient les formations prêtes à faire une offre pour le jeune joueur. Des écuries debout, mais pas assez pour lui en faire un repas. “L’histoire est belle. C’est merveilleux de savoir que je suis né à Reims. Je n’oublierai jamais ce qui s’est passé ici. Ira, n’ira pas, réponse dans quelques semaines.

Leave a Comment