Real Sociedad en Ligue Europa, Alavés relégué, Majorque continue de rêver/Liga/Multiplex/15 mai 2022/SOFOOT.com

Le 37et La journée de la Liga a été acceptée alors que la Real Sociedad a décroché son billet pour la Ligue Europa, Majorque a gardé le cap pour la préservation et Alavés est retombé en deuxième division.

Villarreal 1-2 Real Sociedad

Buts : Coquelin (43et) pour le Submarino Amarillo // Isak (56et) et Zubimendi (73et) pour le Txuri-Urdin

Dans la lutte pour la Ligue Europa, la Real Sociedad s’est brillamment imposée à La Céramica face à son concurrent direct Villarreal (1-2). Francis Coquelin, trouvé au deuxième poteau sur le corner de Dani Parejo, a été le premier à attirer l’attention, à sortir du lot et à capter le ballon d’une belle reprise de volée. (1-0, 43et). Pour se venger, les Basques ont décidé de prendre les choses en main. Alexandre Isak a égalisé à dix minutes de la pause (1-1, 56et)puis Martin Zubimendi a repris le renversement de tendance après un gâchis (1-2, 73et). Que Txuri Urdin verra donc la C3, les jaunes devront se battre pour la C4 lors de la dernière journée.

Celta 1-0 Moose

But : Denis Suarez (9eet) pour Vigo

Elche, qui n’a pas encore attendu, s’est laissé piéger par un Celta sorti à Balaídos (1-0). La faute à Iago Aspas, venu trouver Denis Suárez d’un excellent centre bas en reprenant le cuir sur penalty pour une reprise du gauche. (1-0, 9eet). Il faut désormais un match nul face aux Alicantines pour rester dans l’élite.

Cadix 1-1 Real Madrid

Buts : Sobrino (37et) à Cadix // Mariano (5et) pour les meringues

Engagé à au moins assurer le nul pour préserver ses chances de pension alimentaire, Cadix a perdu du terrain face au Real Madrid (1-1). Et la première attaque madrilène a rapidement trouvé l’erreur. L’accélération et la clarté supérieure de Rodrygo, éliminant quatre adversaires avant de prendre du retard, ont effectivement permis à Mariano Díaz d’appuyer profondément sur le ballon pour ouvrir le score. (0-1,5et). Un but qui, paradoxalement, libère les Andalous. D’abord avec Oussama Idrissi, a perdu son duel avec Andriy Lunin (36et), puis Rubén Sobrino, dont le tir dévié par derrière par Éder Militão a trahi la vigilance de l’Ukrainien (1-1, 37et). Une égalisation bienvenue qu’Álvaro Negredo aurait dû (aurait pu) faire fructifier sur penalty. Fauché par Lunin, l’expérimenté avant-centre cherchait justice mais tombait sur la droite ferme du videur (62e minute).et). Dix-huitième, Cadix n’a plus son destin entre les mains à une semaine de l’épilogue domestique.

Athletic Club 2-0 Osasuna

Buts : Berenguer (33et) et Villalibre (79et) pour les lions

Pour le match sans pression du jour, l’Athletic Club a remporté le derby de Navarre face à Osasuna (1-0). Álex Berenguer s’impose d’une tête (et entre à peine en jeu après la blessure de Raúl García), au lendemain d’un corner d’Iker Muniain (1-0, 33eet). En fin de partie, Asier Villalibre a provoqué le break décisif avec un duel endiablé (2-0, 79et). Cela place l’Athletic (huitième) devant ses adversaires du soir au classement général.

Levante 3-1 Alavés

Buts : Duarte (53et), Roger Martí (74et) et Moraux (90et+5) pour les Granotas // Joselu (36et) pour Alaves

Une relégation alternant avec une relégation : voilà comment se résume le duel entre Levante et Alavés à la Ciudad de Valencia. Un match perdu des Basques (3-1) qui retrouvent la Segunda División. Joselu, profitant d’un ballon de Víctor Laguardia et d’une mauvaise intervention de Rúben Vezo, s’est mis devant un enchaînement de frappes contrôlées à la poitrine depuis l’aile droite (0-1, 36et). Mais les joueurs de Vitória ne sont pas à la 19e place par hasard. En effet, sur la première situation de Valence et un corner de José Luis Morales, Óscar Duarte s’est imposé au-dessus de tout le monde pour décrocher une belle tête. (1-1, 53et). Pire, Roger Martí a enfoncé le point dans le dernier quart d’heure quand il a rebondi sur Fernando Pacheco après un bel arrêt. (2-1, 74et) suivi de Morales dans les arrêts de jeu (3-1, 90et+5). Un succès qui permet à Levante de passer devant son adversaire du soir. On prend la meilleure consolation possible du côté de Valence.

Atlético 1-1 FC Séville

Buts : Gimenez (30et) pour les Colchoneros // En-Nesyri pour Séville

L’Atlético, déjà qualifié pour la Ligue des champions, n’a pas hésité à contrecarrer Séville dans sa quête de ce quatrième et dernier ticket (1-1). Du Diego Simeone dans le texte car avec un bloc bas qui colchoneros a marqué un but et un corner de Yannick Carrasco a été idéalement prolongé par José María Giménez à l’autre bout (1-0, 30eet). Cependant, les Sévillans ont réussi à rattraper Youssef En-Nesyri à la toute fin (1-1, 85et). Un nul suffisant pour rallier l’élite européenne.

Majorque 2-1 Rayo Vallecano

Buts : Muriqi (13et) et Prats (90et+2) pour Bermelon // Ciss (60et) pour Rayo

Dans un duel à distance avec Cadix pour le durabilité, Majorque a fait la différence face au Rayo Vallecano. À la pause, Jaume Costa a trouvé Vedat Muriqi dans la surface et a catapulté une énorme caboche dans le coin supérieur gauche de Stole Dimitrievski. (1-0, 13eet). Malheureusement, c’est dans le même registre mais sur un corner que Pathé Ciss a remis son entraînement sur les rails (1-1, 60et). Vice versa dans l’antichambre pendant une demi-heure qui Bermelons s’échapper dans les dernières secondes. Une wild card offerte par Abdón Prats d’une reprise du gauche (2-1, 90et+2). Majorque restera à égalité de points avec Cadix la semaine prochaine en cas de victoire à Osasuna. Ou une défaite de Levante.

Getafe 0-0 Barcelone

Comme dans tout multiplex, il faut un jeu ennuyeux à souhait. Pour cela 37et Acte de la ligue, Getafe et le FC Barcelone se sont ainsi associés et ont offert un spectacle à peine prévu, se traduisant par un partage de points et un feuille propre (0-0).

Betis 2-0 Grenade

Buts : Juanmi (14et et 88et) pour les Bétiques

Le grand gagnant de ce dimanche soir est certainement le Betis. Avant Grenade (2-0) le bétikos a en effet profité de la défaite de ses rivaux sévillans pour se rapprocher de la quatrième place et de la C1. Pourtant, les choses auraient pu se passer autrement sans l’improbable raté de Juanmi, complètement seul sur la passe de Borja Iglesias mais ralenti par la sortie de Luís Maximiano (5e minute).et). Heureusement pour l’agresseur verdiblanco rattrape le pas et vole le ballon lancé par Sergio Canales (1-0, 14eet). Grenadier toujours tenace alors que Luis Suárez Charris vient de toucher le poteau (19e minute).et). Insuffisant en réalité car Juanmi, réveillé, a confirmé la victoire (2-0, 88et) qui ne permet toujours pas aux verts-blancs de jouer en C1 alors que Séville a réussi à accrocher le nul face à l’Atlético.

  • Résultats et classement de la Liga

    Par Adel Bentaha

  • Leave a Comment