Que sont devenus ces jeunes créés par Bielsa ?

Dessin : "OM : Que sont devenus ces jeunes animés par Bielsa ?"

© Compte Twitter officiel de l’OM

Marcelo Bielsa, entraîneur réputé pour faire jouer les jeunes joueurs, a laissé une marque indélébile sur l’OM. Depuis son départ en août 2015, l’effectif a complètement changé. Mais qu’est-il arrivé aux enfants du centre d’entraînement auquel l’entraîneur argentin a donné sa chance ?

Hormis Boubacar Kamara et Maxime Lopez, Aucun enfant ne pouvait gagner dans l’équipe 1. Un problème de gestion des jeunes ronge l’OM depuis une décennie. Bielsa, coach reconnu qui avait le flair pour trouver les jeunes, avait tenté de montrer à la France des joueurs entraînés au club. Vous étiez 6 à découvrir la Ligue 1 avec l’OM cette année-là. Depuis, ils ont tous changé de club et la plupart des fans les ont probablement oubliés.

Jérémie Porsan-Clémente/France/24 ans/ailier droit

Formé au poste d’attaquant, le Martiniquais est est maintenant sans contrat après s’être déchiré le ligament croisé. Très prometteur, révélation de la Youth League 2013-2014, il quitte l’OM en 2017 pour Montpellier. N’a disputé que 2 matchs de Ligue 1 à Marseille, et seulement 1 pour le MHSC, il signe en réserve à Saint-Étienne et y reste deux ans avant d’être libéré. Un parcours malheureux pour cet enfant, qui à l’époque était considéré comme l’avenir du club.

Gaël Andonian/Arménie/27 ans/défenseur central

10 minutes de Ligue 1 uniquement pour cet international arménien aux 23 sélections. Successivement prêté à Dijon en Ligue 2 et à Veria en championnat de Grèce, le défenseur local de Marseille subi de nombreuses blessures. Après des tentatives à Sunderland et Ajaccio, il avait auparavant disputé quelques matchs à Martigues s’installe à Aubagne en 4ème division.

Bilal Boutobba/France/23 ans/ailier droit

Départ de Bielsa seulement 16 ans et sans contrat pro, il quitte Marseille en fin de saison et rejoint Séville. Mais le pas était trop grand et il ne jouera pas de match de Liga. Après un séjour à Montpellier, où il dispute 3 matches de Ligue 1, c’est à Niort où ça explose. En deux saisons, il est devenu un incontournable et compile 7 buts et 7 passes décisives en Ligue 2 cette année.

Stéphane Sparagna/France/27 ans/défenseur central

Bielsa préféré, Il a joué un total de 19 matchs avec Marseille sur 2 ans. L’ancien Bleuet est prêté à Auxerre avant de rejoindre Boavista puis Vilafranquense au Portugal. Une aventure mouvementée. Aujourd’hui Spargna est un élément important de la défense du Red Starle Club National 1 entraîné par Habib Beye. Malheureusement, sa saison s’est terminée en raison d’une déchirure du ligament croisé.. Une blessure récurrente chez les enfants.

Baptiste Aloé/France/27 ans/défenseur central

Le but du Dinamo Bucarest était vu comme un grand espoir pour l’OM. 15 matchs pour lui à Marseille et un but contre Toulouse. Mis à l’écart par Michel, il est prêté à Valenciennes avant de rejoindre définitivement le club. Licencié l’année suivante, il signe en D2 belge et participe à la promotion de son équipe du Beerschot en Jupiler League. Il récidive l’année suivante à Arouca où il est promu en 1ère division portugaise. espoir éternel, Aloe a été mis en évidence par Bielsa mais ne peut confirmer les espoirs placés en lui.

Bill Tuiloma/Nouvelle-Zélande/27/Défenseur central

Recruté de Birkenhead en Nouvelle-Zélande, Tuiloma n’a disputé que 2 matchs à l’OM, ​​totalisant 17 petites minutes. Prêté à Strasbourg l’année où le titre est monté en 3e division, il a quitté Marseille en 2017, mis de côté par Rudi Garcia. Il est acheté par les Portland Timbers de la MLS. International néo-zélandais, il s’est imposé comme titulaire dans cette équipe américaine. Cette saison c’est comme ça l’un des meilleurs défenseurs de la ligue, marquant des coups francs et l’un des meilleurs joueurs dans l’esprit de la MLS. Véritable roc, il a su rebondir, repositionné en charnière centrale, il s’est formé au poste de milieu défensif.

Les Bielsa Minots ont bien grandi. Si Sparagna, Aloé et Andonian jouent aujourd’hui pour des équipes faibles par rapport à Marseille, Boutobba et Tuiloma se sont imposés dans de bons championnats. L’OM a essayé d’améliorer la qualité de sa formation au fil des ans mais semble avoir un long chemin à parcourir.

Leave a Comment