Promu/Relégué, le point aux grands Championnats d’Europe – Foot11.com

La saison terminée (ou presque), c’est l’heure des premiers bilans. Petit tour d’horizon des promotions et relégations à travers l’Europe, de la Premier League à la Liga. Suite

Ainsi, dimanche 29 mai 2022, l’AS Saint-Etienne a quitté la Ligue 1 aux dépens de l’AJ Auxerre. A quelques centaines de kilomètres du Cauldron, Nottingham Forest fêtait son retour en Premier League anglaise tandis que Valladolid gérait la montée en Liga espagnole. L’essentiel des Championnats d’Europe est là.

Premier League : Nottingham Forest célèbre, Burnley craque

Commençons notre tour d’Europe avec le championnat le plus spectaculaire, la Premier League anglaise. Une élite du football britannique qui ne fera plus partie de Norwich ou de Watford la saison prochaine. Deux clubs qui ont enduré un exercice désastreux et qui connaissent leur sort sont scellés depuis longtemps. Burnley, en revanche, y a cru jusqu’au bout. Mais Leeds et Everton auront fait mieux pour sauver leur peau et laisser couler les Clarets.

Pour suivre ces trois formations, Fulham et Bournemouth, respectivement relégués en Championship en 2021 et 2020, sont déjà au bout d’un parcours maîtrisé. Enfin, l’événement a eu lieu à Wembley. Nottingham Forest s’est imposé 1-0 contre Huddersfield et a remporté les barrages pour l’accession. L’ancien club de Philippe Montanier n’avait pas goûté aux joies du PL depuis… 23 ans. Autrement dit, si la bière avait besoin de circuler librement à Nottingham !

LaLiga : Grenade explose, une place encore à décider

En Espagne, il fallait avoir les nerfs solides dans le sprint final. Pour preuve, un point séparait le quinzième du dix-huitième au terme de la 38e et dernière journée de Liga. La formation la plus malheureuse a dû être Grenade, qui a tout perdu sur le fil. Malgré une belle course à rattraper, Levante est parti trop loin au final et connaîtra lui aussi une relégation. Comme Alavés, sur le point de retrouver l’antichambre du football ibérique.

Dans l’autre sens, tout s’est joué entre trois formations pour une entrée directe. Almeria, absent de la Liga depuis la saison 2014/2015, fait son grand retour cet été. Tous deux ont été relégués l’an dernier, Valladolid et Eibar n’ont pas connu le même sort cette fois. Au moins, pas maintenant. Avec cela, le club brésilien de Ronaldo a remporté ses quatre derniers matchs pour faire sauter le champagne. Les Basques doivent survivre aux barrages avec deux clubs des îles Canaries, Tenerife et Las Palmas, ainsi que Gérone. Pas de cadeau contre des formations, que l’élite a toutes connues dans un passé pas trop lointain.

Bundesliga : Berlin pousse un soupir de soulagement, Werder et Schalke de retour

Cet été, seuls deux clubs sont relégués en 2e Bundesliga. Le Hertha Berlin a donc eu très chaud mais s’est finalement échappé lors du barrage contre Hambourg pour sauver sa peau. Une chance que n’auront pas Arminia Bielefeld et Greuther Fürth. Si le champion d’Allemagne de D2 2020 croyait le garder longtemps, ce n’est pas le cas des feuilles de trèfle avec leurs 3 petites victoires et 82 buts encaissés, qui auront bu la coupe jusqu’au dernier.

La Veltins Arena, domicile de Schalke 04 / Icon Sport
La Veltins Arena, domicile de Schalke 04 / Icon Sport

Les deux places vacantes ont été captées par deux places fortes du football allemand, à savoir Schalke 04 et le Werder Brême. Ce sont tout simplement les deux relégués de la saison dernière, ce qui montre une certaine continuité par rapport au club allemand de première division. Mais compte tenu de leur riche passé, tant au niveau national qu’européen (Schalke a remporté la Coupe UEFA 1997 et a disputé les demi-finales de la Ligue des champions 2011, le Werder en finale de la Coupe UEFA 2009), les deux clubs doivent faire mieux pour obtenir un autre ascenseur à éviter. dans le futur proche.

Serie A : Monza sourit, Ribérys Salernitana aussi

Incroyable Salernitana. Malheureusement bien parti pour vivre une saison galère et retrouver au plus vite le chemin de la Serie B, le club de Franck Ribéry a pris 15 points lors des huit dernières journées pour griller la courtoisie à trois clubs. sur le fil. Malgré sa défaite lors de la dernière journée, l’équipe proche de Naples a vu Cagliari tenue en échec. L’équipe basée en Sardaigne est ainsi reléguée comme Gênes et Venise. La Salernitana est sauvée.

Silvio Berlusconi, président de Monza (Icon Sport)
Silvio Berlusconi, président de Monza (Icon Sport)

Lecce a fait plus que bien dans la course à la promotion et retrouvera logiquement l’élite du football italien dans quelques semaines. Il sera rejoint par Cremonese, un club basé entre Parme et Milan qui n’a plus connu la Serie A depuis 1995. Pour compléter le tableau, Monza, propriété de Silvio Berlusconi, ancien patron de l’AC Milan, a souffert en dernier contre Pise avec le dernier mot en barrage. Une promotion tout simplement historique pour une ville surtout connue pour son Grand Prix de Formule 1.

Ligue 1 : Fin de cycle pour Bordeaux et Saint-Etienne

Terminons notre tour d’Europe avec la Ligue 1. La dernière information vient de Saint-Etienne qui a été battu aux tirs au but par l’AJ Auxerre au total. Les Verts sont donc relégués en Ligue 2, tandis que l’AJA, autre formation historique du football français, retrouve enfin l’élite. L’ASSE est accompagnée au niveau inférieur par Bordeaux et Metz. Si les Lorrains avaient déjà coulé les Girondins en 2018, ils ont fait office de références en L1.

Outre Auxerre, les clubs chanceux sont Toulouse et l’AC Ajaccio de retour en Ligue 1. Le Téfécé a échoué en barrages il y a quelques mois à peine. Mais sous la houlette de l’exceptionnel Philippe Montanier, le club de la ville rose n’a laissé aucune chance à ses concurrents. Huit ans après la dernière descente, les Corses fêtent leur grand retour. Nul doute que Toulousains, Ajacciens et Auxerrois devraient donner du fil à retordre à leurs futurs adversaires la saison prochaine.

Leave a Comment