Prix Anthelme Brillat-Savarin du livre gourmand: Rhône-Alpes rafale la mise…

Le jury du Prix Anthelme Brillat Savarin, après sa réunion ce mercredi 8 juin 2022 au Café des Fédérations, vient de proclamer les résultats de l’édition 2022.

Avec deux auteurs lyonnais (Chapel et Galvan) et un éditeur grenoblois, Rhône-Alpes a gagné !

Le jury délibère au Café des Fédérations (Lyon 1)

Prix ​​Jean Anthelme Brillat Savarin du Livre Gourmand – Récompenses 2022

Grand prix du public Anthelme Brillat Savarin 2022:

La chapelle fantôme

Editions de l’Epure

Grand Prix du Jury Anthelme Brillat Savarin 2022:

RACINE (Un Japonais à Reims)

éditions Glénat

Grand prix régional Anthelme Brillat Savarin 2022:

Chemin de Traverse Jeremy Galvan

Editions de l’Epure

——————————————– o00 ——————————————–

Si Lyon est bien la capitale mondiale de la gastronomie, la région Rhône-Alpes en est bien l’écrin gourmand avec ses nombreux produits de qualité, de l’authentique Bouchon Lyonnais à la toque et aux tables étoilées.

Si notre région peut et doit être fière de toutes ses productions agricoles, arboricoles et d’élevage, sans oublier les nombreux vignobles, elle ne doit pas cacher tous ceux qui mettent en valeur ces produits.

Cuisiniers, pâtissiers, bouchers, restaurateurs, poissonniers, éleveurs, vignerons… autant d’artisans (au sens noble) qui se surpassent chaque jour et ravissent ainsi nos papilles.

Et dans cette géographie gourmande, le département de l’Ain est loin d’être le dernier à promouvoir cette noble cause !

Par ailleurs, l’association Saveurs de l’Ain – de Bourg-en-Bresse – révèle sa quintessence à chaque instant.

D’ailleurs, quand on parle de ce département beau et gourmand qui nous emmène de la vallée de la Saône à notre voisin suisse, comment passer sous silence le célèbre Jean-Anthelme Brillat-Savarin ?

Je parle de l’avocat et juge de profession, de l’homme politique, du restaurateur mais aussi de l’auteur de cuisine française et non du fromage du même nom, autrefois appelé Excelsior !

Né le 1er avril 1755 à Belley (Ain) et mort le 2 février 1826 à Paris, il était le fils de Marc-Anthelme Brillat-Savarin et de Claudine-Aurore Récamier, surnommée « la Belle Aurore ».

En hommage à ce dernier, il initie la création de l’Oreiller de la Belle Aurore sous la direction de Lucien Tendret.

Aujourd’hui, seuls quelques artisans de talent réalisent cette tourte multi-viandes, gibier, truffes, foie gras… pour ne citer que la Maison Reynon, traiteur traiteur lyonnais qui en est aujourd’hui le véritable fer de lance.

Enfin, si sa carrière fut légale et publique à ses débuts, il faut lui restituer ses qualités d’écrivain, pour ne parler que de son ouvrage majeur, publié en 1825 : “La Physiologie du Goût”. ou méditations sur la gastronomie transcendante “.

Alors lisez la vie de Brillat-Savarin, comment ne pas lui rendre hommage avec la création d’un prix éponyme dont l’ADN est la gourmandise.

Président de l’UERAA (Union des Ecrivains de Rhône-Alpes-Auvergne), Jacques Bruyas s’est également consacré 2014 une pièce de théâtre sur l’auteur de La physiologie du goût.

Une pièce de théâtre (Editions du Cosmogone) créée par l’Alliance Française de Lyon puis jouée à Saoû, Jonage, Nantua… sous le titre :

“La Cène de Jean-Anthelme Brillat-Savarin”.

En parlant de Nantua, une autre belle ville Aindinoise, rendons hommage à sa communauté qui nous a permis à de nombreuses reprises de remettre les prix Brillat Savarin dans le cadre de sa belle et annuelle foire du livre.

Lors d’un de ces salons à Nantes, dont l’UERAA est partenaire, Jacques Bruyas a eu l’idée de ce prix et m’en a confié la présidence.

Une commune qui inaugurera également, début juillet 2022, l’avenue Anthelme Brillat-Savarin, en bordure de son lac du même nom.

Et puis il ne faut pas citer tous les chefs aindinois, à commencer par le talentueux et discret Alain Chapel (Mionnay), décédé bien trop tôt et qui mérite lui aussi la création d’un prix à son nom, sans Georges Blanc (Vonnas), l’actuel son président, sans oublier le CIVB (Comité Interprofessionnel Bresse des Volailles) et, avec Laurent Gerra, Président d’Honneur de la Confrérie des Poulardiers de Bresse, qui fête ses 60 ans en novembre 2022.

Alors bon appétit et soif (avec modération !) et encore bravo aux auteurs qui produisent régulièrement des ouvrages gourmands.

Michel Godett

Président du jury du Prix Jean Anthelme Brillat Savarin 2022

[email protected]

Composition du jury :

Suzanne Chapel (épouse du chef Alain Chapel), Odile Mattei (Goûtez Voir France 3), Frédéric Blanc (fils de Georges Blanc Excusé), Jean-Luc Plasse (Chef Emblématique du Café des Fédérations à Lyon), Jean Chaudet (Chef du Caveau bugiste à Vongnes), Marcel Bonniaud (pâtissier chocolatier RH), Renaud Donzel (maire adjoint de Nantua), Jacques Bruyas (président de l’UERRAA – Union des Ecrivains Rhône-Alpes Auvergne), Anthony Serex rédacteur en chef de Petit Futé Région Lyon), Michel Rejony (ancien patron d’une compagnie aérienne), Christian Feillans (directeur excusé des Saveurs de l’Ain), Cordialement, Michel Godet (journaliste professionnel et rédacteur en chef fondateur de Rabelais TV).

NB : Bien que le sujet de ce prix n’ait pu être retenu, le jury a tenu à mentionner le livre Brillat-Savarin Chronologie de la vie du célèbre gastronome Dominique Saint-Pierre.

Leave a Comment