pour Boubacar Kamara une opportunité à saisir en équipe de France

Boubacar Kamara, qui a évolué à Marseille jusqu'ici, retrouve Kylian Mbappé, le joueur du PSG, en équipe de France.

A chaque rencontre de l’équipe de France de football, le benjamin pousse la chansonnette devant ses coéquipiers comme un harcèlement. Lundi 30 mai, deux jours après que les Bleus se sont retrouvés au Château de Clairefontaine (Yvelines) pour fêter le 3e Ligue des Nations, qui débute vendredi 3 juin contre le Danemark (20h45), Boubacar Kamara a chanté un morceau du rappeur marseillais Alonzo.

Ce choix ne pouvait pas être meilleur pour quelqu’un qui est né et a grandi dans le quartier populaire de La Soude, au sud de Marseille. Le seul nouveau venu parmi les Français convoqués pour les quatre prochaines rencontres entretient un lien affectif unique avec l’Olympique de Marseille (OM). Il débute au club à seulement 5 ans alors que ses parents sont abonnés à la tribune nord du Stade-Vélodrome.

Dix-sept ans plus tard, à 22 ans, Boubacar Kamara est convoqué pour la première fois en équipe de France seniors après 48 ans passés en équipe de jeunes et le Sénégal – pays de son père – lui demande de rejoindre les champions d’Afrique en titre. “Je suis très heureux, très fier, pour moi et toute ma famille”il a apprécié lors d’une conférence de presse lundi.

“Il est là à cause de ce qu’il fait avec son club dans un registre très spécifique, même si c’est lié à l’absence d’autres joueurs qui ont l’habitude d’être là.”a précisé l’entraîneur Didier Deschamps lors de l’annonce de sa liste le 19 mai.

La « rampe de lancement » de l’OM

Ses qualités notamment sont unanimement saluées. Si l’OM a terminé deuxième derrière le PSG en Ligue 1, les performances de Boubacar Kamara ne sont pas sans contexte. “Malgré son jeune âge, il était métronome au milieu de terrain, analyse Fabien Laurenti, ancien latéral droit de l’OM et désormais agent de France Bleu Provence. Sa maturité rapide a aidé dans les moments difficiles, il a su garder la tête hors de l’eau. Il était un pion essentiel, la rampe de lancement de l’équipe. »

Boubacar Kamara “ne connaît pas la pression”, souligne Bernard Diomède, qui l’a appelé en équipe de France U17

Il a à peine vu ça pour la première fois à l’entraînement “grande personnalité”Bernard Diomède en est convaincu. “Buba [son surnom] a toutes les qualités pour faire une belle carrière, remarque le sélectionneur de l’équipe de France U20. Il était techniquement au-dessus de la moyenne : qualité de récupération, intelligence de jeu, calme, sang-froid. »

“Positif, poli et très gentil”, d’après Fabien Laurenti, Boubacar Kamara “Je ne connais pas la pression”, ajoute Bernard Diomède, qui l’a choisi en équipe de France des U17 aux U20. Un trait de caractère qui permet de comprendre la place qu’il a occupée à l’OM.

Polyvalence à discuter

Boubacar Kamara n’avait que 17 ans lorsqu’il a fait irruption dans le monde professionnel en 2016 avant de jouer un rôle clé dans la route de Marseille vers la finale de la Ligue Europa (C3) la saison suivante. Il s’est imposé comme un élément indispensable en 2018-2019 sous Rudi Garcia, qui a repéré un potentiel intéressant au milieu de terrain pour le défenseur central formé.

“Au-delà de ce changement de poste, j’ai tout de suite vu ses qualités, décode Rudi Garcia dans L’équipe, 21 mai. Ce n’est jamais facile de faire jouer des jeunes dans des clubs comme l’OM, ​​qui disputent chaque année la Coupe d’Europe et même la Ligue des champions. Ceux qui jouent ont forcément un très gros potentiel et un mental. »

Depuis, la position de Boubacar Kamara n’a fait qu’alimenter le débat. “Pour moi, c’est un vrai défenseur central, mais il est tellement fort qu’il peut jouer à plusieurs postes.”fait l’éloge de Bernard Diomède. « Bouba a été l’une des forces de notre équipe cette saison. Il a quitté la gare [milieu de terrain défensif] au défenseur et vice versa »a fait remarquer son entraîneur à l’OM, ​​Jorge Sampaoli, le 19 mai après avoir annoncé sa sélection chez les Bleus.

Une destination qui interroge

Sa polyvalence a certainement convaincu Didier Deschamps de le choisir, mais aussi Aston Villa de l’engager. Boubacar Kamara est sans contrat et a décidé de signer avec le club de Birmingham de 14 ans pour les cinq prochaines saisonse de la Premier League (Ligue anglaise) cette saison.

Ce choix a surpris Canebière et lui a valu des critiques alors qu’on l’imaginait découvrant un grand club européen après quatre saisons pleines en Ligue 1. “Nous sommes déçus de perdre un joueur formé en club, ce qui est suffisamment rare pour être mis en avant sans apporter d’argent à son club formateur.”Elle plaint Fabien Laurenti.

Un homme est intervenu : Steven Gerrard. L’ancienne légende de Liverpool et manager d’Aston Villa depuis novembre 2021 est venu chez Boubacar Kamara pour le convaincre. “Quand le coach te rend visite à la maison, t’explique le projet, ses ambitions pour toi… J’en tiens beaucoup compte, surtout de la part de Steven Gerrard, l’un des meilleurs à son poste, a expliqué le joueur lors d’une conférence de presse lundi. Son discours était très cohérent. J’ai vraiment apprécié ça. »

En Premier League, le jeune tricolore peut travailler ses faiblesses pour espérer intégrer le groupe des Bleus qui sera titulaire pour la Coupe du monde au Qatar (du 21 novembre au 18 décembre). “Son potentiel d’amélioration concerne ses qualités physiques, souligne Bernard Diomède. Mais c’est un joueur qui n’est pas blessé et qui continue à jouer. » Une valeur qui n’est jamais anodine dans un secteur aussi concurrentiel que le milieu de terrain de l’équipe de France.

Leave a Comment