Plus de 50 000 fans de Liverpool sont attendus à Paris le 28 mai

C’était une prouesse pour les instances, les instances concernées (FFF et UEFA) et les instances étatiques : organiser une finale de Ligue des champions en trois mois alors que le cahier des charges de l’UEFA le dictait. L’invasion russe de l’Ukraine, qui a débuté le 24 février, a entraîné le déplacement de la finale de la Ligue des champions, initialement prévue à Saint-Pétersbourg, au Stade de France de Saint-Denis (Seine-Saint-Dennis). de la République, Emmanuel Macron.

A une semaine de l’événement et après plus de soixante-dix réunions préparatoires à ce jour entre les différents acteurs concernés, sous l’égide du Préfet Hors Classe Michel Cadot, délégué interministériel aux grandes manifestations sportives (Diges), le dispositif d’accueil des supporters des deux clubs est presque complet. Les supporters de Liverpool et du Real Madrid disposeront chacun de 22 000 places, dont des VIP.

Les vrais fans se retrouvent près du Stade de France

Côté espagnol, le “Fan Meeting Point” se situera dans la partie publique du Parc de la Légion d’Honneur à Saint-Denis, à proximité du Stade de France. Il ouvre à 12h le samedi et ferme vers 17h et est réservé aux supporters madrilènes qui ont des billets pour la finale.

Les fans du Real Madrid qui ont assisté à la finale de la Ligue des champions devraient se rassembler près du Stade de France.  (G. van Keulen/presse sportive)

Les fans du Real Madrid qui ont assisté à la finale de la Ligue des champions devraient se rassembler près du Stade de France. (G. van Keulen/presse sportive)

En revanche, les discussions se sont intensifiées pour trouver une base convenable pour les supporters britanniques, qui seront beaucoup plus nombreux. Les autorités estiment qu’entre 50 000 et 60 000 viendront à Paris le week-end prochain (dont les 22 000 détenteurs de billets). Pour les accueillir, une demi-douzaine de pistes ont été explorées, comme celle du stade Jean Bouin. Mais l’enceinte abrite des « hospitalités » liées au tournoi de Roland Garros.

L’UEFA paye la note

Selon nos informations, le choix s’est finalement porté sur une longue artère de l’est de la capitale : le cours de Vincennes. Une option qui n’était pas forcément celle de la Mairie de Paris, qui avait notamment anticipé la réaction des riverains et avait proposé le Hall 1 du parc des expositions de la porte de Versailles, au sud de la capitale. Option écartée pour des raisons de sécurité : Trop de fumeurs ou de fumigènes “éclatants” dans ce lieu fermé auraient pu déclencher le système d’alarme incendie, entraînant une évacuation du public sans plan B immédiat…

Cette “fan zone” du Cours de Vincennes ouvrira à 14h le jour de la finale et ne sera pas réservée qu’aux supporters des Reds, qu’ils aient ou non un billet pour le match. Des écoutes seront réalisées à l’entrée du site, et des animations musicales sont prévues à l’intérieur : deux écrans géants seront installés pour diffuser les concerts qui auront lieu l’après-midi. Des food trucks et des distributeurs de bière seront également disponibles. La facture d’organisation de ces deux salles, espagnole et anglaise, sera prise en charge par l’UEFA. La FFF en porte la responsabilité juridique et opérationnelle.

Leave a Comment