Pas de renouvellement immédiat pour Jean-Marc Furlan à l’AJA

“Attendons voir”! Au final, Jean-Marc Furlan connaîtra cette formule par cœur. Depuis un an, c’est le discours que lui tiennent ses dirigeants lorsque l’entraîneur d’Ajaist évoque une prolongation de contrat. L’entraîneur d’Auxerre, qui était lié à l’AJA jusqu’en juin 2023 après la révocation automatique de son année optionnelle après sa montée en Ligue 1, a souhaité prolonger son contrat avec la Route de Vaux avant le début de la nouvelle saison. La question a été à l’ordre du jour de plusieurs rencontres entre le Girondin de 64 ans et le staff du club mais aucune décision ne sera prise dans l’immédiat.

En effet, le président-propriétaire chinois de l’AJA James Zhou et son directeur général Baptiste Malherbe ont renouvelé leur confiance à Jean-Marc Furlan. Si cela aurait pu être évoqué et même redouté par l’entraîneur et son entourage, l’AJA rechigne à changer d’entraîneur alors qu’elle redécouvre la Ligue 1 dix ans après sa sortie. Une première décision importante pour l’entraîneur d’Auxerre, qui ne voulait pas revivre la mésaventure connue à Brest 2019, lorsqu’il avait soulevé le club breton sans avoir le droit de l’entraîner chez l’élite.

L’AJA reprend l’entraînement le jeudi 23 juin

Comme l’expliquait James Zhou au lendemain de la promotion à Saint-Étienne, les responsables d’Auxerre sont conscients de l’importance de Jean-Marc Furlan dans la réussite sportive d’Auxerre ces derniers mois. Ce sont aussi ces résultats qui ont, au moins provisoirement, réglé l’urgence contractuelle autour de l’entraîneur, automatiquement prolongé d’un an grâce à la montée en Ligue 1.

Recevez notre newsletter AJA Match Day par email et retrouvez des informations importantes et exclusives sur votre club préféré.

NL {“path”:”mini-registration”,”id”:”YR_Sports_AJA”,”accessCode”:”14142617″,”allowGCS”:”true”,”bodyClass”:”ripo_generic”,”contextLevel”:”KEEP_ALL “,”filterMotsCles”:”5|10|11|18|1825|17123″,”gabarit”:”generic”,”hasEssentiel”:”true”,”idArticle”:”4142617″,”idArticlesList”:”4142617 “,”idDepartement”:”308″,”idZone”:”40233″,”motsCles”:”5|10|11|18|1825|17123″,”premium”:”true”,”pubs”:”banniere_haute |article”,”site”:”YR”,”sousDomain”:”www”,”tagsArticle”:”#ajaenL1″,”urlTitle”:”pas-d-extension-immediate-pour-jean-marc-furlan-a- laja”}

Application stricte du contrat signé en 2019

“Maintenant que nous sommes montés en L1, nous devons y rester”, a prévenu James Zhou. Dans cette optique, les responsables d’Auxerre estiment qu’il y a plus d’urgence que de parler du contrat d’un entraîneur qui n’a plus qu’un an au club. Et si cela pouvait blesser la sensibilité de Jean-Marc Furlan, James Zhou et Baptiste Malherbe l’ont rassuré sur leur volonté de continuer à avancer ensemble, lui rappelant que dans le football actuel, partir pour une quatrième année ensemble n’est pas anecdotique, mais un vrai vote de confiance. . Et enfin la stricte application du contrat signé en 2019 entre les deux parties.

Afin d’obtenir un nouveau bail et de s’imposer un peu plus sur le chemin de Vaux, l’entraîneur doit atteindre ses objectifs cette saison, sportifs mais aussi au niveau du “projet” du club qui ne cesse de prendre de l’importance ce mot dans le football moderne. Les responsables d’Auxerre et leur entraîneur se sont donc rencontrés plus tard dans la saison pour discuter de l’avenir.

Dans un futur proche, l’heure est venue de constituer un effectif qui permettra au manager de remplir la mission périlleuse d’occuper un poste alors que quatre clubs d’élite vont débarquer en Ligue 2 dans un an. Tout sauf banal.

L’AJA passe la DNCG, le gendarme financier du football français, sans encombre

Julien Ben Bouali
[email protected]

Leave a Comment