OM : les 5 tournants de la saison marseillaise – saison

On se souviendra longtemps de cette saison pour l’OM, ​​marquée par des moments très forts, comme ces dernières minutes complètement folles contre Strasbourg, la fin de la malédiction à Bordeaux ou l’aventure jusqu’aux demi-finales de la Ligue Conférence, mais aussi par de grosses erreurs dans des moments importants comme à Nice en Coupe de France, à domicile contre Feyenoord en demi-finale retour de C4 ou dans des défaites évitables (Brest, Clermont, etc.). Retour sur cinq tournants clés de la saison.

Monaco 0-2 OM : Cet OM est armé !

monaco_dieng_2021.jpg (159 Ko)

Pourquoi est-ce un tournant ? : 11 septembre 2021. Après avoir fait preuve d’extravagance mais aussi d’une certaine fièvre, l’OM a donné à Monaco une leçon technique et tactique dans un match qui a opposé sans le savoir deux des trois meilleures équipes de la saison. C’est aussi le match qui a vraiment lancé la carrière de Bamba Dieng avec un doublé fracassant. En tout cas, la performance globale ce soir-là montrait que l’OM serait en tête du classement cette saison. Un premier match référence et un vrai régal qui permettra à l’OM d’enchaîner deux très hautes performances en matière de maîtrise à Moscou et contre Rennes.

OM 2-3 Lens : Sampaoli repère l’ennemi

lens_sampaoli_2021.jpg (199 Ko)

Pourquoi est-ce un tournant ? : 26 septembre 2021. On retiendra un match agréable avec deux équipes joueuses. Jorge Sampaoli en fera un match référence pour tout ce qu’il ne faut pas faire face à une équipe de Ligue 1. La faiblesse de son jeu en France est claire : les transitions. Ce sera un tournant à la fois positif et négatif. Du côté positif, après ce match, le technicien argentin a semblé mieux lire ses adversaires et les a souvent parfaitement bloqués avec sa possession très importante, sa volonté d’appuyer rapidement quand il perd le ballon et sa défense cinq-cinq quand le bloc est sur le point. être autour finit par apparaître. Négatif parce qu’on a depuis perdu la folie du jeu léché de l’OM en début de saison. C’est la tournure tactique.

Nantes 0:1 OM : Partout avec nous !

gerson_nantes_2021.jpg (165 Ko)

Pourquoi est-ce un tournant ? : 1er décembre 2021. Depuis le succès à Monaco trois mois plus tôt, l’OM n’a gagné qu’un seul match à l’extérieur à Clermont dans la douleur. Cette victoire parfaite à Nantes fera office de symbole pour les hommes de Jorge Sampaoli, qui après ce succès sont menés avec un sang-froid impressionnant, avec de terribles batailles de contrôle à Strasbourg ou à Lens. L’OM, la meilleure équipe de Ligue 1 en dehors de ses bases, s’est construite à La Beaujoire. Un homme symbolise ce changement radical de visage : Gerson. L’international brésilien, brillant buteur à Nantes, ne sera plus jamais le même. Il s’est libéré et est devenu original.

Lyon 2-1 OM : le retour du doute

dembele_lyon_2022.jpg (169 Ko)

Pourquoi est-ce un tournant ? : 1er février 2022. Tout est prêt pour que l’OM marque enfin un match au Groupama Stadium : Lyon est très faible, l’OM va bien, il n’y a pas de publicité car le match doit être rejoué après le coup de bouteille subi par Dimitri Payet quelques semaines plus tôt. Quand Om a réussi une très bonne première période, ils se sont liquéfiés au retour des vestiaires et ont cédé en fin de match sur un but de Xherdan Shaqiri, qui est passé en MLS quelques jours plus tard après un seul coup de poing et en a frappé un autre. par Moussa Dembélé, touché par le Covid le matin même mais finalement remis en forme au dernier moment. Du coup, l’OM, ​​touché, perdra de gros points face à Troyes, Clermont et Monaco. Le retour des doutes sur cet OM version Jorge Sampaoli, qui n’échappe pas non plus aux critiques.

OM 2-1 Nice : Sampaoli et l’OM se relancent

rongier_nice_2022.jpg (245 Ko)

Pourquoi est-ce un tournant ? : 20 mars 2022. C’est peut-être la victoire la plus importante de la saison. Face à Nice, l’adversaire direct au moment de la rencontre, l’OM a besoin de se calmer et de se remettre sur pied. Controversé, Jorge Sampaoli doit prouver qu’il est encore capable de remettre l’OM sur les rails. Il y a bien sûr ce début de parcours européen contre Qarabag puis Bâle, certes il y a cette belle victoire à Brest (1-4) mais il est temps, avec la trêve internationale qui approche, il est temps de mettre de côté les doutes et de se remettre sur les rails cour tout en conservant une deuxième place convoitée par Nice, Rennes et Strasbourg notamment. Jorge Sampaoli et ses hommes livreront un superbe match dans un système étonnant avec Gerson sur le talon gauche et des buts de Milik et Bakambu. Un gros match de référence juste avant le sprint final.

Leave a Comment