OGC Nice – Mercato : le gros projet en vue pour cet été

Comme c’est le cas depuis plusieurs années, l’OGC Nice devrait, sauf surprise, faire partie des clubs de Ligue 1 appelés à animer le mercato estival. Même avec 55 millions dépensés cette saison, la direction et les fans du gymnase ont pu voir que l’effectif de la Côte d’Azur avait encore des limites. Plusieurs postes dans l’équipe sont à renforcer, voici le chantier en attente de gestion cet été.

Si l’OGC Nice doit offrir un football encore meilleur que la saison dernière dans ce nouvel exercice 2022/23, Jim Ratcliff et INEOS sont bien conscients qu’ils ont le carnet de chèques. Malgré une qualification pour les éliminatoires de la Conference League, cette saison de gym se termine sur une note de déception. En effet, fin mars, le club azuréen était en pleine lutte pour le podium et songeait encore à remporter la Coupe de France, son premier titre depuis 1997.

Mais malheureusement les Aiglons se sont effondrés en avril, perdant la finale face à Nantes et descendant peu à peu au classement. Finalement, Nice s’est qualifié pour les barrages de la Conference League, une déception alors que la Ligue des champions devait être emportée la majeure partie de la saison. Cette fin d’année pas terrible a créé des tensions au sein du club, notamment entre l’entraîneur Christophe Galtier et le directeur du football Julien Fournier au sujet des décisions prises par ce dernier lors du dernier mercato. Le propriétaire du gymnase a tranché entre les deux hommes et c’est Fournier qui doit quitter le club.

Si l’on peut s’attendre à ce que les objectifs du mercato niçois changent avec le départ de Fournier, les postes à renforcer ne devraient évoluer qu’en cas de départ imprévu.

1/ Gardien

C’est l’un des postes qui a été le plus satisfaisant cette saison, mais il est susceptible de changer. Avec un Walter Benitez peut-être dans la meilleure forme de sa carrière en championnat et un Marcin Bulka prometteur et décisif en Coupe de France, les gardiens niçois ont bien performé dans l’exercice. Cependant, le contrat du gardien argentin comprend une clause de renouvellement s’il se qualifie pour la Ligue des champions. Cette condition n’étant pas remplie, il ne viendra plus de Nice le 30 juin. Un défi plus ambitieux pourrait potentiellement lui plaire s’il arrive à un moment charnière de sa carrière. Le club azuréen a une option pour acheter son remplaçant Marcin Bulka, le Polonais devrait être à Nice l’année prochaine mais n’est pas sûr du statut du titre. Dans tous les cas, l’OGC Nice doit recruter un gardien capable de jouer en doublure ou de rivaliser avec Bulka.

2/ Côté gauche

Bien que le jeune Melvin Bard ait fait preuve de grandeur cette saison, l’ancien natif de Lyon est actuellement le seul arrière gauche professionnel de l’équipe 2022/23. La saison a commencé avec Hassane Kamara mais l’Ivoirien s’est envolé pour l’Angleterre et Watford en janvier. Il sera remplacé par un ancien membre du club Jordan Amavi prêté par Marseille. Le natif de Toulon n’a pas été très en vue, gêné par de multiples blessures. Au final il n’a disputé que 7 matchs et ne verra pas son option d’achat exercée par son club préféré. Recruter un latéral gauche semble donc être une priorité. On peut également supposer qu’il s’agit d’un joueur expérimenté qui sera recherché, capable de rivaliser et de faire progresser Bard.

3/ Défenseur central

Une autre satisfaction de cette saison est la charnière centrale Dante-Todibo. Si le Gym a réussi à être la deuxième meilleure défense de Ligue 1, c’est en grande partie grâce aux performances de cette paire. Malgré tout, le capitaine brésilien a fait quelques erreurs en fin de saison et a semblé être en difficulté physique, ce qui n’est pas étonnant à 38 ans. Christophe Galtier peut compter sur Flavius ​​Daniliuc pour remplacer Dante ou Todibo, mais il faudra encore un autre joueur à ce poste. Certes, Danilo Barbosa peut jouer ce rôle, mais logiquement son aventure niçoise devrait bientôt se terminer.

4/ Côté droit

Ce poste diffère des précédents puisque Nice compte déjà trois arrières droits : Lotomba, Atal et Daniliuc. Cependant, au vu des blessures à répétition d’Atal, des performances peu convaincantes de Lotomba et de Daniliuc en remplacement de Todibo/Dante, il semble assez important de renforcer cette position. S’il y avait une offre pour Lotomba ou Atal, il ne serait pas forcément illogique de négocier un départ. Une équipe offensive capable d’envoyer à ses attaquants de bons centres qu’on a vu très rarement cette année.

5/ Environnement créatif

Le milieu de terrain azuréen est déjà bien fourni (Thuram, Rosario, Boudaoui, Lemina, Schneiderlin°) mais Christophe Galtier aimerait un profil différent, plus créatif et offensif. En effet, avec Rosario, Lemina et Thuram on retrouve des joueurs avec une belle activité (un physique imposant avec peu de qualités offensives, malgré une belle progression de Khephren dans ce secteur). Boudaoui est le seul milieu de terrain à vocation offensive et il semble nécessaire de recruter un meneur de jeu au rebond ou un milieu de terrain qui peut être crucial à la passe.

6/ Ailier droit

Avec Stengs recruté cet été et Brahimi cet hiver, les supporters pouvaient imaginer que l’avenir de l’aile droite niçoise était tracé. Mais ça ne s’est pas passé comme prévu, Stengs s’était très peu montré en première partie de saison, il est devenu un pur remplaçant. Bilal Brahimi a certes un potentiel indéniable mais semble encore bien trop juste pour devenir titulaire à part entière.

L’arrivée d’un ailier de haut niveau avec une expérience du grand jeu pourrait être l’une des priorités de Galtier pour ce mercato.

7/ Buteur

C’est aussi un secteur de remplissage, mais il va subir des mutations. L’OGC Nice compte déjà Delort, Gouiri, Dolberg et Guessand. Hormis Delort, arrivé l’été dernier et auteur d’une saison remarquée, les trois autres attaquants ne sont pas tout à fait sûrs d’être au gymnase l’année prochaine. Le départ de Kasper Dolberg semble toujours inéluctable, le Danois a connu une saison très compliquée où il n’a marqué que 6 buts et délivré 2 passes décisives. Au-delà de son influence sur le terrain, c’est son attitude qui a été maintes fois critiquée. Avec une bonne valeur marchande (20 millions) vous pourriez sauver les coffres avec. Son remplaçant serait un joueur prometteur qui a déjà fait ses preuves dans le top 5 (Serie A, Liga, Premier League, Bundesliga, Ligue 1).

Leave a Comment