Nice a opté pour Amavi (OM), leader de L1 sur Wahi (MHSC), Pélissier pas sûr de continuer à Lorient

Zapping cible ! club de football Instant Mercato : Bouna Sarr de retour, Adrien Rabiot expulsé

L’OGC Nice renvoie Amavi à l’OM !

Prêté avec option d’achat à l’OM, ​​Jordan Amavi (28 ans) ne restera pas à l’OGC Nice la saison prochaine. En effet, Nice-Matin annonce que le club a pris la décision de ne pas exercer l’option de 5 M€ incluse dans le contrat du défenseur. Signé à Marseille jusqu’en 2025 et boudé par Jorge Sampaoli à la Canebière, Toulon n’a jamais réussi à renverser la vapeur à Nice, où Melvin Bard s’est imposé dans le couloir gauche.

MHSC : Elye Wahi fait sensation en L1

Elye Wahi (19 ans), élément clé de Montpellier depuis deux saisons, n’a pas réussi à faire de vieux os au MHSC. Selon Foot Mercato, l’attaquant héraultais (10 buts, 2 passes décisives cette saison) séduit plusieurs clubs de haut niveau de L1 en Premier League et en Bundesliga. Même s’il a récemment renouvelé jusqu’en juin 2025, Elye Wahi ne sera pas retenu en cas de grosse proposition.

Le Stade Brestois propose l’emplacement Pereira (SCO Angers)…

Malin, le Stade Brestois profite de la fin de contrat du SCO Angers pour signer un élément expérimenté de L1. Sur son site internet, le club armoricain a annoncé la signature du milieu de terrain franco-portugais Mathias Pereira-Lage (25 ans). Le prospect, pas un titulaire potentiel aux yeux de Gérald Baticle, a signé pour trois saisons.

… et se moque du parcours Dalbert (Inter Milan)

Alors que la rumeur de l’intérêt du Stade Brestois pour Dalbert (Inter Milan, ex-OGC Nice et Rennes) circulait en Italie, le directeur sportif du SB29 Grégory Lorenzi a lâché un échange WhatsApp avec le journaliste en question pour faire taire la rumeur. On peut y lire en anglais que c’est le journaliste lui-même qui propose le joueur pour son article. Un message auquel le dirigeant breton n’a même pas répondu…

L’Equipe révèle ce dimanche que le président de Lorient Loïc Féry déclare en privé qu’il n’est pas sûr de vouloir continuer avec Christophe Pelissier. L’entraîneur a certes encore deux ans de contrat et le soutien de ses joueurs, mais le patron des Merlus ne comprenait pas les critiques de son entraîneur sur la taille de son effectif ou le fait que le maintien n’était promis que fin 12. Budget de L1. Des contraintes qui pourraient conduire à une rupture, même si cela coûterait cher à Lorient…

Les Melting Clubs du 29 mai

Si porte! Football Club commence par l’actualité de quelques équipes de l’élite, nous avons décidé de vous faire un résumé de ce qui s’est passé aujourd’hui dans l’autre partie – moins médiatisée – de la Ligue 1.

Alexandre Corboz

Leave a Comment