Nantes écrase Rennes et remporte le derby

Ce mercredi soir (21 heures), le FC Nantes recevait le Stade Rennais dans un match décalé qui compte pour la 36e journée de Ligue 1. Nantes, qui a remporté la Coupe de France contre l’OGC Nice (0-1) samedi, n’a plus rien à jouer pour le championnat cette saison à part remporter le derby contre son rival rennais. Les hommes de Bruno Genesio, partis cinquièmes, se sont déplacés à La Beaujoire pour continuer à espérer une qualification pour la Ligue des champions. Les Canaris en jaune ont commencé la rencontre en 3-5-2, tandis que les Rennais en maillot rouge étaient en 4-3-3.

Qu’est-ce qui vient après cette annonce ?

Dans un début de match très disputé, c’est Rennes qui dominait les débats mais ne parvenait pas à étoffer ses quelques situations, notamment à cause de la belle défense nantaise. Les Rouge-Noirs ont finalement trouvé l’erreur, et Flavien Tait a croisé un défenseur central de la droite de Benjamin Bourigeaud d’un tir croisé dans le petit filet gauche de Lafont (32e, 0-1). Les invités auraient pu doubler la mise, mais le coup franc excentré de Bourigeaud heurte le poteau extérieur des Canaris (41e). Mais c’est finalement Nantes qui a égalisé. Après un gros travail côté droit, Osman Bukari a envoyé un centre dur devant Kalifa Coulibaly, qui a touché le ballon et l’a envoyé sous la barre de Gomis (45e, 1-1). Les deux équipes sont rentrées dos à dos aux vestiaires.

Rennes inefficace

Flavien Tait aurait pu rapidement offrir un doublé en début de seconde période, mais la tentative du milieu de terrain français était parfaitement déviée du gant par Lafont (47e) et les Rennais avaient une seconde chance quelques instants plus tard. Cette fois bien servi au point de penalty, il ne trouva pas le cadre (56e). Puis c’est Laborde qui a raté l’inévitable. Sur corner, l’attaquant rennais ne parvenait pas à redresser sa frappe à bout portant au deuxième poteau (63e). Les Rouges et Noirs ont finalement été punis pour toutes leurs occasions manquées. Après un corner joué à deux, Ludovic Blas a mis un joli centre au deuxième poteau, Nicolas Pallois s’est alors transformé en attaquant et a décoché une magnifique volée dans le but rennais (71e, 2-1).

Malgré leur domination, les joueurs de Genesio n’ont pas réussi à remonter au tableau d’affichage et ont tout de même fait face à une défense nantaise échauffée par le scénario de cette rencontre. Nantes s’est bien battu et a remporté une victoire prestigieuse devant son public dans ce derby. Après cette contre-performance à l’extérieur, Rennes reste cinquième et laisse passer la chance de Monaco (3e), Nantes reste à la 9e place de la Ligue 1. Rennes joue un autre match crucial dans la course à l’Europa OM samedi soir (21 heures).

Leave a Comment