Mercato Metz : Un cadre très suivi

Rare satisfaction du FC Metz, Farid Boulaya intéresse de nombreuses équipes. Libre de tout contrat, l’international algérien est courtisé par deux équipes françaises et deux équipes espagnoles, jusque dans le golf. L’été s’annonce mouvementé pour Boulaya.

Dessin : "Mercato Metz : Un cadre très suivi "

© Compte Twitter officiel du FC Metz

Avec 4 buts et 2 passes décisives en seulement 17 titularisations, Boulaya réalise une saison satisfaisante. Moteur d’un FC Metz d’Inspiration cette année en attaque, Il approche de la fin de son contrat et doit décider dans quel club il jouera l’année prochaine. Une vraie perte pour les Grenats, qui doivent reconstituer un 11 après le départ de plusieurs cadres comme Boulaya ou Thomas Delaine.

intérêts internationaux

Selon les informations de Nabil Djellit, Boulaya aurait des touches de la France au Qatar en passant par l’Espagne et l’Egypte. Pas étonnant qu’un joueur de niveau Ligue 1 puisse signer n’importe où. Si l’Algérien aux 8 sélections fait rêver les petites ligues comme l’Arabie Saoudite, l’Egypte ou le Qatar, il suscite en effet un réel intérêt en Liga et en Ligue 1. Alors que Bordeaux s’enquiert de ses disponibilités et de ses souhaits, Strasbourg se contente de le surveiller de loin. Il ne semble pas intéressé à jouer en Ligue 2 et un joueur de son calibre doit trouver un club rapidement. Donc ces deux pistes semblent assez froides pour le moment.. Quant à l’Espagne Il est d’abord poursuivi par Rayo Vallecano qui a connu une saison satisfaisante et a terminé 12e. Il n’est cependant pas certain que Boulaya puisse ravir une place de titulaire à l’ancien Toulousain Oscar Trejo. Pour terminer, c’est aussi sur les étagères de Getafe, avec un palmarès plus compliqué à partir de la 15ème place, va subir des pertes en attaque et doit donc essayer d’attirer des renforts.

Quand aucune trace ne semble véritablement sérieuse, l’intérêt pour Boulaya reste élevé sur ce mercato. La Liga reste dominante sur son palmarès, tandis que la Ligue 1 ne montre qu’un intérêt bref ou irréaliste. Reste à savoir si l’Algérien pourrait envisager de quitter l’Europe et l’aspect compétitif de nos grands championnats pour des championnats plus exotiques où son salaire et sa popularité seraient démultipliés.

Leave a Comment