MCO. Amrani : “Mon avenir dépend de certaines conditions”

Dans une interview réalisée avant-hier, Abdelkader Amrani a déclaré qu’il n’avait aucune idée de ce qui pourrait arriver dans les affaires administratives du club quant à son avenir. L’entraîneur de l’équipe première du MC Oran a répondu à une question sur le bilan et le passage de son équipe à la tête du staff technique.


Comment décririez-vous les réalisations de l’équipe depuis votre entrée en fonction ?
C’est un bilan de 4 mois, l’équipe a tenu le coup, donc un bilan positif. Nous avons terminé la course à la 11ème place avec 46 points. La cohésion de l’équipe est assurée malgré la difficulté de la mission, son classement et les conditions des joueurs. Et si l’on considère que lorsque nous sommes arrivés au club, l’équipe était parmi les quatre relégués. De plus, et il est très important de souligner que l’effectif était très réduit, le club n’a pas pu recruter pour renforcer particulièrement le côté offensif. J’ai essayé de travailler avec les éléments qui étaient à ma disposition.

Vous avez composé avec un petit groupe…
Je pense que si je devais analyser l’effectif ce serait la plus petite équipe de Ligue 1. Un effectif qui n’est pas équilibré. On n’avait pas d’attaquant de pointe, on a essayé en vain de trouver des solutions, surtout après l’absence de Bouguettaya, un attaquant dont on disait qu’il avait un peu plus à offrir.

Bien sûr mis à part, quelles sont les satisfactions à en tirer ?
Je pense que cette satisfaction, à mon avis, réside dans le comportement des joueurs qui ont adhéré à ma politique de travail. Ils sont contents en fin de saison et d’autres qui n’ont pas pu suivre, n’ont pas pu finir la saison avec nous à cause de blessures ou d’autres raisons. Si vous regardez le bilan avec les problèmes financiers que nous avons connus, des joueurs qui ont perçu un mois de salaire, d’autres trois mois et d’autres encore rien du tout, tous ces paramètres n’étaient pas favorables à l’équipe pour terminer la compétition de cette façon, est un miracle mon avis. Je dois ajouter encore une chose…

Fais le…
On ne peut pas nier que les joueurs y ont mis beaucoup d’efforts, mais il faut quand même les remercier. Je tiens également à remercier les bailleurs de fonds pour leurs encouragements et leur soutien, tant de la part de l’équipe que de moi-même pour m’avoir honoré. Je les remercie ainsi que mon personnel technique; Vous avez fait beaucoup de travail pour maintenir l’équipe.

Avez-vous une idée de votre avenir ?
Je ne peux rien dire pour le moment car je n’ai pas encore décidé. D’abord parce que je n’ai pas eu l’honneur d’être invité par Djebbari pour parler de ma situation financière et de celle des entraîneurs car nous avons encore deux mois de salaires impayés. J’aurais aimé que ces techniciens soient payés car ils habitent loin, j’ai attendu son appel pour nous payer ce que nous avons fait. Bon je pense qu’il va falloir attendre l’assemblée générale pour que les choses soient plus claires. Je ne vous le cache pas, si je trouve les conditions que je recherche pour travailler il n’y aura pas de problème.
LAM

Leave a Comment