Marseille, Monaco, Lens… les derniers parcours européens se jouent désormais

En tout cas, la course aux places européennes reste haletante avant que l’OM n’aborde la 37e et avant-dernière journée de Ligue 1 en pole position devant le Monégasque, porté par un élan victorieux, tandis que Nice et Rennes continuent d’attendre le podium. .

Pourtant, la dynamique de l’OM est négative avec son élimination en demi-finale de la conférence de la Ligue Europa et sa défaite 3-0 au Vélodrome face à Lyon. Mais deux matchs ont suffi pour renverser la vapeur : la nette victoire 3-0 de Lorient samedi et, surtout, la défaite de Rennes mercredi à Nantes (2-1). Cela place l’OM dans une position idéale pour retrouver la prochaine Ligue des Champions.

Les Olympiens sont deuxièmes avec trois points d’avance sur Monaco, cinq sur Nice et six sur Rennes, leurs adversaires samedi. Outre une dynamique positive, jeudi dans l’unité de ramassage, l’OM a retrouvé plusieurs joueurs blessés à l’entraînement, comme Dieng, Caleta-Car, Harit, Milik ou Gerson, le plus crucial du groupe ces dernières semaines. Deux points lors des deux derniers matches suffiraient à l’OM pour monter sur le podium et au moins au tour préliminaire de la Ligue des champions. Et la phase de poules serait assurée avec quatre points, quels que soient les résultats des poursuivants.

Monaco en route

Derrière la tâche pour les autres clubs s’annonce plus difficile. Entre Monaco (3e, 65 points) et Lens (7e, 58 points), chacun peut rêver grand ou tout perdre lors des deux dernières journées de championnat. Les mieux placés de ce groupe sont forcément les Monégasques, qui ont une série inégalée dans les cinq grands championnats européens : huit victoires d’affilée. Les rouges-blancs sont portés par un impressionnant Aurélien Tchouameni, qui, avec l’aide de son pote Youssouf Fofana, est redevenu le champion du milieu de terrain. Une victoire samedi assurerait le top cinq et donc une place européenne aux coéquipiers de Wissam Ben Yedder.

Les Niçois sont quatrièmes et se sont remis de leur défaite en finale de Coupe de France en battant Saint-Etienne mercredi soir qui leur aurait assuré une place en Ligue Europa. “Il y avait un supplément d’âme, l’envie de ne pas finir le championnat”, a reconnu Christophe Galtier. “Cette victoire nous donne beaucoup d’espoir pour les places européennes”. L’OGC Nice compte un précieux point devant Bruno Genesios Rennes qui a encore “l’espoir d’une deuxième place” même “si ça en fait moins”.

Leave a Comment