L’UNFP s’inquiète et tire la sonnette d’alarme ! — Foot11.com

Dans un communiqué publié sur son site internet ce vendredi, l’Union nationale des footballeurs professionnels (UNFP) s’est dite préoccupée par l’absence de reprise des joueurs. Suite

L’UNFP alerte sur la condition physique des joueurs

Après une saison chargée, de nombreux joueurs ont retrouvé leur équipe nationale avec de nombreux matchs au programme. Les Bleus, qui évoluent dans la Ligue des Nations, disputent actuellement quatre matchs en moins de deux semaines. Un programme particulièrement chargé qui commence à susciter de vives inquiétudes l’UNFP.

Dans un communiqué, elle a voulu tirer la sonnette d’alarme car elle estimait qu’il y avait urgence à revoir en profondeur le calendrier international pour ne pas mettre en danger le physique des joueurs. « Pour la première fois de son histoire, l’équipe de France disputera quatre matchs en onze jours. Quatre matchs de la Ligue des Nations juste après la fin de toutes les ligues nationales et de toutes les coupes européennes. L’avis est unanime, les joueurs sont épuisés, épuisés par une saison interminable, de plus en plus de matchs tous les trois jours et des internationaux de plus en plus longs, ce qui ne fait qu’aggraver la situation. Quand les instances internationales prendront-elles sérieusement en compte la santé des joueurs et lui accorderont-elles la priorité absolue ? Le manque de repos, de récréation et de régénération physique et mentale est frappant. »

Un planning jugé bien trop chargé

Kylian Mbappé n'a pu jouer qu'une mi-temps contre le Danemark (Iconsport)
Kylian Mbappé n’a pu jouer qu’une mi-temps contre le Danemark (Iconsport)

Peu après la position de force de Noël Le Graët, Président de la FFFalors c’est ton tour l’UNFP réagir. Elle tient également à signaler qu’une étude a récemment été réalisée sur la situation. « L’UNFP, qui a organisé avec la FIFPRO le 26 mai à Paris la conférence “A la limite” sur le surmenage, s’inquiète sérieusement du désintérêt pour la santé des joueurs. La FIFPRO avait une nouvelle fois tiré la sonnette d’alarme en présentant les conclusions de son étude, réalisée auprès de 1 055 joueurs et 92 entraîneurs et staff technique, dont le titre parle de lui-même : « Processus d’évolution vers un calendrier qui protège la santé des joueurs » Il y a un urgence de revoir en profondeur le calendrier international et de réunir les principaux acteurs du jeu, les joueurs, mais aussi le staff technique et médical. »

En attendant, les Bleus ont encore deux matches à jouer, contre l’Autriche vendredi et contre l’Ukraine lundi.

Leave a Comment