Liverpool-Real Madrid, une finale de rêve pour oublier Mbappé

Avec l’afflux attendu de dizaines de milliers de supporters, dont 30 000 à 40 000 supporters “Rouges” sans billet, et des millions d’autres scotchés devant leurs écrans, le monde du football a convergé vers la capitale française. Mais à Paris, les cœurs battaient entre les insatiables Anglais en quête d’une septième C1 et les insubmersibles Espagnols prêts à prendre la 14e.

Dans la ville de l’amour, les supporters locaux n’ont d’yeux que pour Mbappé, qui a déclaré samedi son amour pour le PSG, où il a prolongé son contrat jusqu’en 2025 malgré une promotion assidue du Real et des regards de Liverpool. Au point que la superstar qui a grandi non loin de l’enceinte dionysiaque apparaît comme l’un des protagonistes du final sans l’incarner.

Il a choisi son camp : “Je serai le premier supporter” de Madrid, a-t-il écrit dimanche sur Twitter. Le club merengue, qui avait longtemps cru à un mouvement d’attaquant, assure avoir digéré le revirement du joueur, que certains de ses supporters ont perçu comme une trahison. “Il n’y a pas de meilleure sensation que de jouer une finale avec le Real Madrid et nous nous concentrons uniquement là-dessus”, a déclaré le gardien belge Thibaut Courtois.

Des fans présents en masse

Gagner la Ligue des champions, le trophée le plus prestigieux pour un club européen, est plus qu’une consolation. Ce serait l’aboutissement d’une saison mémorable pour les deux équipes.

Des dizaines de milliers de fans sont attendus pour le feu d’artifice à Paris, qui n’a pas vu autant de supporters depuis l’Euro 2016. Au total, 6 800 policiers, gendarmes et pompiers seront mobilisés par la Police Préfecture de Paris pour garantir la sécurité du jeu qui promet de faire le show sur la place.

Emmenés par leur légendaire entraîneur Jurgen Klopp, les Reds ont ébloui cette saison, de l’efficacité des attaquants Sadio Mané et Mohamed Salah à la solidité défensive de Virgil Van Dijk. On peut réussir un triplé à Saint-Denis avec la Coupe de la Ligue et la FA Cup. Seule la Premier League leur a échappé d’un point au profit de Manchester City. “Nous avons eu une excellente saison, si nous la gagnons, ce sera une saison fantastique”, a admis Klopp.

Même si l’un des métronomes du milieu de terrain, Thiago Alcantara, est incertain, Liverpool serait presque le favori… si le Real n’était pas si fort dans son rôle d’outsider. Les Madrilènes ont signé un parcours riche en émotions, avec deux “remontadas” contre le PSG (en 8e place) et Manchester City (en demie) qui ont enrichi leur légende. Ils ont également éliminé les champions en titre Chelsea en quarts de finale.

Benzema, but du Ballon d’Or

Karim Benzema, auteur de 44 buts en 45 matches cette saison, dont 15 en Ligue des champions, incarne la force de caractère d’un club expérimenté en C1 (13 titres, record), emmené par un entraîneur tout aussi expérimenté (5 C1, dont trois comme technicien, enregistrement). L’attaquant des Bleus, qui espère égaler le record de Cristiano Ronaldo de victoires en Ligue des champions (5) par un joueur, est également en lice pour le prochain Ballon d’Or, qui sera décerné en octobre et dont il sera récompensé lors de la événement du titre le grand favori serait .

Comme Liverpool, le Real a déjà remporté deux trophées en 2021-2022, la Liga et la Supercoupe d’Espagne. L’histoire de la finale de C1 entre l’Angleterre et l’Espagne fait monter la tension autour de cette affiche de rêve.

Leave a Comment