Ligue des Nations : résumé vidéo

Alors que l’Espagne préparait le terrain pour son jeu, La Roja a été rapidement prise au dépourvu par les Tchèques. Après avoir récupéré le ballon, Jan Kuchta s’est lancé depuis la ligne médiane à la limite du hors-jeu à droite, a démarré en profondeur et a servi Jakub Pesek, qui a facilement dupé Unai Simon, qui a vu sa défense complètement dépassée. Aucun Espagnol ne pouvait revenir à l’action pour se défendre. On joue la 4ème minute et la République Tchèque marque sur le premier tir. La domination espagnole est totalement stérile, 79% de possession de balle dans le premier quart d’heure sans tenter le moindre tir, malgré une présence importante dans le camp adverse. Les lignes tchèques sont en place, De Tomas, titularisé en tête, voit très peu de ballons dans la surface de réparation.

Dessin : "Ligue des Nations : récapitulatif vidéo - L

© Compte Twitter officiel de l’équipe nationale d’Espagne

Après une première journée frustrante, concédant le nul en fin de rencontre contre le Portugal (1-1), l’Espagne s’est déplacée ce dimanche en République tchèque. Les Tchèques ont été éliminés par la Suisse (0-1) lors de la première journée et ont surpris la Roja avec un match nul 2-2. Les Espagnols dominants auront été punis par une défense en grande difficulté.

Le premier tir espagnol n’a été vu qu’à la 27e minute. De Tomas est sur le côté droit de la surface tchèque et sert derrière Sarabia, qui croise trop souvent sa frappe. Après une demi-heure, l’Espagne a toujours le pied sur le ballon avec 73% de possession, tandis que les Tchèques sont inoffensifs du côté opposé et détiennent le résultat. A la 34e, sur un coup franc joué en deux phases, Sarabia trouve la tête d’Eric Garcia, qui passe mais voit sa tentative tranquillement stoppée par Vaclik. La République tchèque ne sera pas assignée avant la pause. Remplaçant Zenely blessé à la 24e minute, Jankto s’est également blessé à la 42e minute et a quitté ses coéquipiers à son tour. Et la punition viendra vite. Près de la surface, Rodri pousse Gavi vers la droite. Après une mise en échec du droit, il ouvre le pied gauche malgré deux défenseurs devant lui et trompe Vaclik. On joue la 48e minute, l’Espagne enchaîne juste avant la pause. Premier but en sélection pour le jeune milieu de terrain barcelonais de 17 ans.

Une défense coûteuse

De retour des vestiaires, Pablo Sarabia est remplacé par Ferran Torres. A la 54e minute, la défense espagnole dépasse fiévreusement Jan Kutcha, qui croise sa frappe trop large face à Unai Simon. A la 57e, Vaclik sauve la République tchèque en repoussant deux buts espagnols, dont un à bout portant, suite à un corner de Dani Olmo. L’Espagne a toujours autant de possession (74% à la 60e), mais ne trouve pas de solution. Malgré tout, La Roja revenait avec les meilleures intentions avec 5 tirs dans les 15 premières minutes de l’acte 2 (contre 3 tout au long de la 1ère mi-temps).

Marco Asensio, qui remplace Dani Olmo, trouve le poteau du gardien tchèque dès son premier ballon (62e). C’était la première minute du joueur madrilène dans l’équipe en un an et demi, ce qui a presque sonné le glas de son retour avec l’Espagne. Mais la République tchèque a toujours des armes. Pour la 3ème fois la défense espagnole est en échec et Jan Kutcha est à nouveau projeté derrière la défense et affronte Unai Simon pour la 2ème fois de la soirée. Cette fois, l’attaquant du Lokomotiv Moscou trompe le gardien de Bilbao d’un tir du gauche et remet les siens devant (66e).

Mais la réaction espagnole ne s’est pas fait attendre. Ferran Torres place une tête puissante sur un centre d’Asensio qui flirte avec le poteau droit de Vaclik (70e). Les Espagnols poussent mais ne sont pas dangereux dans les 20 dernières minutes, à l’image d’Alvaro Morata qui tente sa chance près de la surface mais voit sa tentative passer à côté du but tchèque (87e). Et c’est un autre nouveau buteur qui sauvera La Roja. D’un corner à deux volets, Iñigo Martinez dirige un centre qui atterrit dans le but de Vaclik avec l’aide de la barre transversale. Egalement auteur de son premier but en sélection, il sauve les siens dans les années 90. La Roja, qui a pressurisé jusqu’au dernier moment, se contentera du match nul malgré une nette domination (73% de possession, 12 tirs à 3). Les Tchèques risquent de le regretter après avoir mené deux fois.

Les Espagnols dominants concèdent un deuxième nul et sont 3e du groupe 2. Le lendemain, ils rencontrent la Suisse, tandis que les Tchèques rencontrent les dirigeants portugais. Les deux matchs débuteront mercredi prochain à 20h45.

Le résumé vidéo sera disponible sous peu

Leave a Comment