Ligue des Nations – Ligue A / Groupe 3 : Allemagne-Angleterre, un duel avec un réel engagement

Exactement un an plus tard, les anciens ennemis se retrouvent. L’Angleterre L’Allemagne est toujours une affiche internationale qui sera scrutée de près tant elle est chargée d’histoire. Le dernier épisode a été cette confrontation à Wembley le 29 juin 2021 en 8e de finale de l’Euro. L’équipe de Gareth Southgate a pris d’assaut les vainqueurs de la Coupe du monde 2014 avec une victoire 2-0 devant un public enthousiaste, marquant la fin de l’ère de Joachim Low à la tête de l’équipe nationale.
Ce mardi (20h45, suivi des commentaires en LIVE) à l’occasion de la 2e journée de la Ligue des Nations dans le Groupe 3 de la Ligue A, les coéquipiers de Joshua Kimmich ont l’occasion de prendre leur revanche et de montrer qu’après 15 ans sous la férule de Löw et des résultats indignes de Allemagne L’équipe quadruple championne du monde connaît un nouveau souffle après les derniers matches internationaux (avec élimination dès le premier tour de la Coupe du monde 2018).

Ligue des Nations

Duel sans vainqueur : l’Italie frustrée par l’équipe

04/06/2022 à 20h42

L’Allemagne toujours à la recherche d’une victoire de référence

Côté résultats, ce fut plutôt le cas dans les premiers mois du rachat par l’ancien entraîneur du Bayern Munich. Avec 7 victoires en autant de éliminatoires et le premier billet de Coupe du monde retiré du terrain, l’Allemagne a séduit, certes face à des adversaires (Arménie, Liechtenstein, Roumanie, Macédoine du Nord, Islande) qui n’ont pas de quoi inquiéter qui que ce soit aux commandes du titre.

Avec une structure quasiment inchangée par rapport à l’équipe qui a mis fin au mandat de Joachim Löw (six des titulaires de Wembley en juin dernier disputaient le dernier match contre l’Italie), il n’était pas plus surpris de voir l’Allemagne, toujours qualifiée, alors qu’elle était invitée pour la Coupe du monde, qui perpétue les anciennes traditions. Mais après la série de 8 victoires encaissées, un record pour un premier pour un entraîneur allemand, l’ambiance autour des demi-finalistes de l’Euro 2016 s’est quelque peu refroidie à mesure que la route montait.

Ce jeu n’a pas été à la hauteur de nos ambitions. (…) Nous avons plus de qualité que ça

Après le match nul amical contre les Pays-Bas (1-1) en mars, la prestation bien plus décevante samedi contre l’Italie (1-1), championne d’Europe en titre, mais qui n’a finalement pas réussi à se qualifier pour la grand-messe footballistique de l’année a soulevé quelques doutes. “Ce match n’était pas à la hauteur de nos ambitions. On manquait d’intensité, de coordination, aussi en défense (…). On manquait plus de qualité, on manquait aussi de précision.”alors désolé film, avec l’avant du jour Joshua Kimmich: “Que nous méritions de gagner ou non, cela ne nous suffit pas. Nous savions que l’Italie était en plein renouveau donc nous voulions vraiment gagner mais nous ne savions pas comment élever notre niveau sur le terrain.”Le milieu de terrain du Bayern l’a regretté.

Pour nos voisins d’outre-Rhin, ce match face à la 5e nation Fifa servira donc de tremplin pour réaffirmer leurs ambitions pour la prochaine aventure qatarie en novembre. Surtout depuis la dernière rencontre entre les deux équipes à Munich, les Anglais avaient infligé un âpre 5-1 à leurs hôtes. Bref, une autre revanche.

Nous devons essayer de trouver l’équilibre entre voir de nouvelles choses, tester les joueurs et essayer de gagner

Du côté anglais, les Three Lions ont bien récupéré après avoir perdu la finale du Championnat d’Europe avec six victoires en huit éliminatoires. Mais la défaite 1-0 de samedi contre la Hongrie, la première contre ce pays depuis 1962, a mis en évidence les problèmes récurrents de l’équipe, en particulier leur animation offensive perçue comme imparfaite.

“Pendant ces quatre matchs (Ligue des Nations), nous devons essayer de trouver l’équilibre entre voir de nouvelles choses, tester les joueurs et essayer de gagner. Peut-être que je n’ai pas trouvé le bon équilibre aujourd’hui.Gareth Southgate a regretté après le match, dans lequel le 3-4-3 qu’il avait mis en place depuis un an n’a pas fonctionné.

Du talent en attaque mais trop peu de confirmations du côté anglais

Avec Harry Kane à la barre et une flopée de talents offensifs (Mount, Grealish, Saka, sans oublier Foden, absent mardi après avoir été testé positif au Covid-19), le manager est dans les derniers malgré le résultat inédit d’un an toujours. soumis à la pression. Pas de quoi rassurer les Allemands, a déclaré Ilkay Gündogan en conférence de presse d’avant-match : “Je m’attends à un adversaire extrêmement fort avec beaucoup de bons joueurs. Nous acceptons ce défi avec plaisir.a déclaré le milieu de terrain, qui joue pour Manchester City dans une Premier League où nombre de ses compatriotes prospèrent.

Dans cette rencontre où l’Angleterre est historiquement en tête (17 victoires en 37 matchs, 7 nuls), Southgate et ses joueurs cherchent aussi des réponses et un peu de sang-froid. Sans oublier la course à la première place du groupe, qui sera donc pour l’instant dominé par la Hongrie. Ce choc, qui déçoit rarement, promet donc un bon combat.

Ligue des Nations

Autre surprise : l’Angleterre surprise en Hongrie

06/04/2022 à 18:01

Ligue des Nations

À la poursuite d’un record, plus dans la fenêtre de transfert : Kane au début d’un autre été

03/06/2022 à 22h15

Leave a Comment