Ligue des champions : le Real Madrid bat Liverpool en finale (1-0) et remporte sa 14e C1

Le Real Madrid est pour toujours. Les joueurs de Carlo Ancelotti ont réussi à dominer Liverpool (1-0) ce samedi au Stade de France et à remporter la finale de la Ligue des champions (59e), résistant aux attaques adverses grâce aux nombreux arrêts d’un indépassable Thibaut Courtois. Les Merengues ont remporté la plus prestigieuse compétition européenne pour la quatorzième fois de leur histoire.

Cette rencontre devait débuter à 21 heures au magnifique Stade de France, mais finalement le début du match a été reporté à trois reprises après de nombreuses défections au stade. D’abord déplacé à 21h15, il a été de nouveau déplacé à 21h30 et enfin à 21h36, obligeant les joueurs des deux équipes à s’échauffer une seconde fois. Agacé, les supporters présents au stade ont donné l’impression de ne pas apprécier le spectacle de la star mondiale Camila Cabello, qui n’a pas réussi à calmer l’enthousiasme des supporters les plus impatients.

Ligue des champions

La feuille de triche : c’était écrit

IL Y A 38 MINUTES

Vinicius Junior (Real Madrid) a marqué contre Liverpool en finale de la Ligue des champions, samedi 28 mai 2022.

Crédit photo : Getty Images

Le réalisme du Real Madrid

Et les fans ont dû être patients dans ce match, en particulier les fans du Real Madrid. Les joueurs de Carlo Ancelotti n’ont eu que quatre tirs au but. Mais encore une fois, le Real Madrid a fait preuve d’un réalisme sans faille. Karim Benzema a longtemps pensé avoir ouvert le score avant que son but ne soit exclu pour hors-jeu (42e). Cette action était la seule du Real Madrid jusqu’à l’heure de jeu, alors que Liverpool avait déjà tiré quinze fois vers le but de Thibaut Courtois.

L’horloge indiquant bientôt l’heure du match, Federico Valverde a décidé d’inverser le cours de ce match. L’international uruguayen a choisi un centre au deuxième poteau de sa gauche malgré la présence de Karim Benzema au point de penalty. Mais Valverde a vu avant tout le monde que Vinicius avait couvert le joueur sur sa couverture et le Brésilien a profité de cet avantage pour inscrire le premier but de la rencontre (59e).

Karim Benzema (Real Madrid) contre Virgil van Dijk (Liverpool) lors de la finale de la Ligue des champions, samedi 28 mai 2022.

Crédit photo : Getty Images

Liverpool a frappé un mur

Face à quatre tirs du Real Madrid, l’équipe de Liverpool a tenté sa chance à 24 reprises. Sans succès. Néanmoins, les joueurs de Jürgen Klopp ont tout tenté, mais rien n’a pu percer le “mur belge”. Dès la 15e minute de ce match, le gardien de 2 mètres se devait d’être décisif face au duo Mohamed Salah-Sadio Mané. L’Egyptien (15′) a d’abord tenté sa chance en reprenant un superbe centre de Trent Alexander-Arnold. Trois minutes plus tard, c’est l’international sénégalais qui décoche une frappe puissante dans la lucarne gauche du but madrilène. Quand tout le Stade de France pensait que le ballon allait atterrir dans les filets, Thibaut Courtois a une nouvelle fois laissé parler son talent.

Après l’heure de jeu et le début de Vinicius, Liverpool renforçait son offensive et Jürgen Klopp basculait son système de jeu à quatre attaquants avec Diogo Jota et Roberto Firmino. Mais cette soirée du 28 mai 2022 était celle de Courtois, qui était tout simplement infranchissable. Mohamed Salah (63′, 68′ et 81′) et Diogo Jota (79′) se sont heurtés à lui seuls mais ont fini par rencontrer le talent du gardien du Real Madrid.

Thibaut Courtois a mis Mohamed Salah en échec.

Crédit photo : Getty Images

KB9 en route pour le Ballon d’Or

Karim Benzema devient un grand favori de la course au Ballon d’Or grâce à cette victoire en Ligue des champions, sa cinquième depuis le début de sa carrière. Il a remporté son 30e trophée cette saison-là, devenant le joueur français le plus titré de l’histoire. Il est devenu le meilleur buteur de la Liga avec 27 buts et le meilleur buteur de la Ligue des champions avec 15 buts. KB9 a été déterminant dans les temps forts de cette phase finale, inscrivant un triplé face au PSG (1/8 aller) et face à Chelsea (1/4 aller). C’est lui qui a maintenu son équipe en vie avec un doublé en demi-finale aller contre Manchester City. Moins convaincant en finale, il restera néanmoins l’homme fort de cette campagne gagnante.

Ligue des champions

Et 14 : le Real deux fois plus haut que le runner-up

AVANT UNE HEURE

Ligue des champions

Travail collectif, entraînement devant le but : Benzema et le Real à l’entraînement au Stade de France

IL Y A 14 HEURES

Leave a Comment