Ligue 1. Thomas Delaine (FC Metz) : “J’aurais préféré y aller autrement”

Quelle est votre réaction après cette triste fin de saison ?

« Le regret n’est pas vraiment le samedi. Nous avions affaire à une grosse équipe de Paris. Mais on a retrouvé espoir, donc on a l’impression de se noyer une deuxième fois, ça fait vraiment mal. Vous devrez vous lever. Honnêtement je n’ai jamais vécu ça donc je ne sais pas trop comment ça va se passer, mais c’est compliqué. »

Vous avez finalement disparu de la feuille de match. Ce qui vous est arrivé ?

“Depuis le match contre Lyon (3-2), où j’ai été éliminé à la mi-temps, j’ai une tendinite à la cuisse. Je n’ai pu jouer que vingt minutes contre Angers (1-0) et vendredi à l’entraînement j’ai encore eu le réveil. Nous avons fait une échographie le lendemain matin et il n’était pas possible de jouer un match à haute intensité donc nous avons décidé que je serais le 21.et , samedi, malheureusement. »

Comment analysez-vous cette descente alors que vous étiez dixième il y a un an ?

“Nous avons raté notre saison. L’année dernière, nous avons poussé un peu trop loin la fin du championnat et je pense que nous n’avons pas enfilé la combinaison assez vite, nous nous sommes endormis lentement sans nous en rendre compte. On a beaucoup reculé et au final il nous manque quelques points. Je ne vais pas lister les matchs où on perd bêtement des points, mais c’est incroyable. Le moral est bas, le succès n’est pas avec nous… C’est une saison très difficile. »

Ce contenu est bloqué car vous n’avez pas accepté les cookies.

Cliquez sur ” Je suppose “les cookies sont stockés et vous pouvez voir le contenu .

Cliquez sur “J’accepte tous les cookies”autoriser l’installation de cookies pour stocker vos informations sur nos sites Web et applications à des fins de personnalisation et de ciblage des annonces.

Vous avez la possibilité de révoquer votre consentement à tout moment.
Gérer mes choix



“Je n’oublierai pas tout ce que Metz m’a donné”

Ils quittent le FC Metz sur une descente. Que ressentez vous ?

“C’est moche… J’aurais préféré passer par un autre chemin. Désormais, chacun doit pouvoir exercer son autocritique et se tenir debout. Je ne l’avais jamais vécu, mais une saison comme celle-ci est traumatisante. Je sais que beaucoup de gens soutiennent le FC Metz, il y a des salariés du club… C’est terrible de se sentir responsable de tout ça. J’aurais vraiment aimé que ça se termine différemment, mais c’est le cas. »

Vous avez pris cette décision il y a quelques mois avant de connaître le résultat de cette saison. Pour quelque raison que ce soit ?

“Cela fait quatre ans que je défends les couleurs de Metz, il y avait une envie de changement. A mon âge (30 ans), aussi le désir de découvrir quelque chose de différent. Mais je n’oublierai pas les émotions que Metz m’a procurées. J’ai vécu une promotion que la Ligue 1 a découverte. Et même si c’est très compliqué aujourd’hui, j’ai rencontré des gens extraordinaires. Il y a encore des émotions parce que samedi était peut-être la dernière fois que je les ai vues. Tous mes coéquipiers, le staff médical qui a toujours été formidable avec moi, le président Molinari, avec qui j’ai pu échanger à nouveau vendredi… Ce sont des personnages qui m’ont façonné et j’espère sincèrement pour eux et pour tout le club qu’ils le feront retrouvera la Ligue 1 au plus vite. Parce que la place du FC Metz est en Ligue 1.”

Ce contenu est bloqué car vous n’avez pas accepté les cookies.

Cliquez sur ” Je suppose “les cookies sont stockés et vous pouvez voir le contenu .

Cliquez sur “J’accepte tous les cookies”autoriser l’installation de cookies pour stocker vos informations sur nos sites Web et applications à des fins de personnalisation et de ciblage des annonces.

Vous avez la possibilité de révoquer votre consentement à tout moment.
Gérer mes choix



Leave a Comment