Ligue 1 : Saint-Etienne vit et défie l’AJ Auxerre en barrages

Douze séances à la pause, trente-deux en fin de saison. Qui aurait pu croire qu’avec un tel parcours, malgré une légère amélioration en deuxième partie de saison sous Pascal Dupraz, l’AS Saint-Étienne serait encore bien parti pour défendre sa place en Ligue 1 ? Jamais en vingt ans et avec le retour de l’élite dans vingt clubs, la 18e place n’a été atteinte avec un total de points aussi faible.

L’espoir, qui s’offre un barrage face à l’AJ Auxerre jeudi et dimanche prochain, s’est imposé au terme d’une rude bataille sur la pelouse de la Beaujoire samedi soir. Menés tôt par un penalty de Ludovic Blas, les hommes de Pascal Dupraz ont hésité avant d’égaliser à la 79e minute. Une reprise de Romain Hamouma, le visage de l’attaque du Forez depuis dix ans, après un superbe service de Denis Bouanga.

Jusqu’alors en zone de relégation, Saint-Étienne est désormais “à une lieue et demie”. C’est l’expression de Pascal Dupraz, dont le label “Monsieur Maintien” est encore valable au moins une semaine. “On était en Ligue 2 avant le match, on était en L2 une bonne partie du match et maintenant on est en Ligue 1 depuis un an et demi (…) Depuis que je suis gamin je connais que l’AS Saint-Étienne renaîtra de ses cendres, c’est légendaire. Donc, tout ce que vous avez à faire est de le reconnaître. J’ai une mission et je suis concentré. Nous sommes toujours à 50/50, une chance sur deux”, a-t-il ajouté.

L’éternel Hamouma marque cette soirée. Mais comment ne pas revenir sur les énormes arrêts de Paul Bernardoni (35e, 48e, 66e), pas toujours peints par le SCO d’Angers depuis son arrivée au mercato d’hiver, mais par la Providence contre les Canaris. “Ce n’était pas facile émotionnellement”, a commenté le videur de 25 ans. On savait que le mieux qu’on pouvait faire, c’était de conserver cette avance de 1-0 et si nécessaire de les tuer (…) Je suis entraîné comme ça. Même si on encaisse un but, ça peut être l’arrêt qui fait la différence. »

Pascal Dupraz a également évoqué l’arrivée de son défenseur Assane Diousse, qui n’est pas resté dans le groupe mais est venu en voiture plus tard dans la journée car Lucas Gourna, finalement sur le meilleur buteur, avait une météo incertaine. “Il est arrivé à 18h30, comme un rayon de soleil, comme toujours. Il était censé faire pleurer la bataille ce soir, mais il ne voulait pas le faire : il veut le faire dimanche prochain après le backstab.”

Le deuxième tour se jouera chez Geoffroy Guichard. Bonne nouvelle, le public sera au rendez-vous après plusieurs matchs à huis clos. A cette occasion, la direction propose des places aux tarifs individuels de 5 ou 10 euros. Le premier tour se déroule également dans une atmosphère volcanique. L’abbé Deschamps rêvait depuis dix ans de retrouver l’élite et dynamisera l’équipe de Jean-Marc Furlan lors de la victoire aux tirs au but vendredi soir à Sochaux (0-0, 5-4). Quelle que soit l’issue de ce duel, un monument du football français évoluera en Ligue 1 l’an prochain.

programme

Jeudi 26 mai, 19h (beIN SPORTS 1 et Prime Video) : Auxerre – Saint-Étienne

Dimanche 29 mai, 19h (beIN SPORTS 1 et Prime Video) : Saint-Étienne – Auxerre.

Leave a Comment