Ligue 1. Qui est le très influent Luis Campos, le nouvel agent sportif du PSG ?

Comme prévu, Luis Campos est transféré au Paris Saint-Germain. Les dirigeants portugais ont été annoncés pour succéder au Brésilien Leonardo au poste de directeur sportif depuis la fin du championnat.

Si l’ancien milieu de terrain est bien débarqué, Campos, 57 ans, assumera un rôle sensiblement différent, essentiellement axé sur le recrutement. Le Paris Saint-Germain a également officialisé son arrivée en tant que “conseiller football” plutôt que directeur sportif ce vendredi.

Cette arrivée laisse présager de nombreux mouvements dans l’effectif parisien cet été. Nous expliquons pourquoi en peignant le portrait de cet homme dans l’ombre.

un professeur”

Issu de la même génération que José Mourinho – les deux hommes se sont rencontrés et se sont liés d’amitié lors d’un cours d’éducation physique à Porto – Luis Campos a compris très vite qu’il ne réussirait pas en tant que footballeur professionnel et s’est lancé dans une carrière d’entraîneur au Portugal à un âge précoce.

Il fait partie de ces “professeurs”, comme Mourinho ou Nuno Espirito Santo, qui n’ont certes jamais été professionnels, mais qui ont la particularité d’avoir touché à tous les aspects du football dans leur formation (entraînement, préparation physique, analyse vidéo…).

Après avoir intégré un premier salarié à Espinho en tant que préparateur physique, il prend les rênes du club de Leiria en 1992 à seulement 27 ans.

Mais il a relativement bien réussi dans ce rôle d’entraîneur, avec 11 clubs en charge en… 13 ans. Il arrête de s’entraîner en 2005 et devient consultant pour différents clubs.

Il décolle au Real Madrid

Sa carrière prend un nouveau tournant en 2010 lorsqu’il retrouve José Mourinho.

Devenu “spécial” grâce à ses bons résultats à Chelsea, Mourinho attire l’attention du Real Madrid et demande à Campos de l’accompagner en Espagne en 2010. Sa mission ? Découvrez les adversaires du Real en Ligue des champions et mettez le nez dans le recrutement.

Au Real, Campos tisse ses réseaux, épaulé par le très influent agent de Mourinho, Jorge Mendes. Au point qu’il est devenu par la suite une figure incontournable du football mondial.

Un connaisseur de la Ligue 1

Après trois ans au Real Madrid (2010-2013), Luis Campos décide de se lancer à son compte et rejoint l’AS Monaco où son profil séduit le nouveau propriétaire, l’oligarque russe Dmitri Rybolovlev et le président Vadim Vasilyev.

La relation – fructueuse – a duré trois ans et il a quitté The Rock en 2016, un an avant que l’équipe qu’il avait lui-même bâtie ne domine le PSG en championnat.

Mais il reste en Ligue 1 : lorsque son nom apparaît pour la première fois sur la page de l’OM, ​​il finit par se rendre à Lille et participe au rachat du club par l’homme d’affaires Gérard Lopez. Et l’histoire se répète, de 2017 à 2020 il s’est constitué un effectif de haut niveau capable de jouer dans le haut du tableau. Et une fois de plus Lille est sacrée championne un an plus tard.

Le voilà désormais à la tête du Paris Saint-Germain où il sera en charge du recrutement avec pour objectif de viser la victoire en Ligue des champions. Mais cette fois, il devra probablement le faire en moins de trois ans…

Un recruteur hors pair

Comme décrit dans son communiqué de vendredi, le PSG accueille “un pionnier dans le développement et l’amélioration du jeu, connu pour son approche moderne et innovante”. Dans la capitale française, Campos devra avant tout s’occuper du recrutement.

Un rôle qu’il connaît et maîtrise comme sa poche. Depuis une dizaine d’années, il est passé maître dans l’art de débaucher de jeunes talents pour les revendre à des prix exorbitants : c’est du trading.

Mais attention, il ne se contente pas d’apprécier les joueurs, il en profite aussi pour constituer des équipes gagnantes sans forcément empiler les stars comme Paris a pu le faire jusqu’à présent.

On l’a vu à Monaco, où il a fait venir Fabinho, Bernardo Silva et Thomas Lemar et participé à la création de Kylian Mbappé. Tous évoluent aujourd’hui dans les plus grands clubs du vieux continent après avoir été vendus une fortune.

Idem à Lille : Nicolas Pépé, devenu le joueur le plus cher d’Arsenal, Rafael Leao, fraîchement sacré champion d’Italie avec l’AC Milan, Victor Osimhen, la plus grosse recrue nordiste du club, Renato Sanches, José Fonte… toutes ces places portent leur marque de Luís Campos.

Cependant, sa mission sera légèrement différente à Paris, qui compte déjà un très grand effectif de joueurs de qualité : il doit trouver les perles rares pouvant compléter le groupe tout en augmentant le niveau global de l’équipe.

Il jouera sans aucun doute également un rôle dans la recherche du nouveau manager. Si le nom de Christophe Galtier, qu’il a côtoyé à Lille, est revenu avec force ces derniers jours, ce n’est pas pour rien… Même si celui de Zinedine Zidane semble avoir depuis lors les faveurs du Qatar.

Leave a Comment