Ligue 1 : l’UNFP défend Mbappé et le PSG face à Tebas

Toute l’Espagne s’attend à ce que Kylian Mbappé rejoigne le Real Madrid cet été. Son transfert au PSG a déclenché une campagne d’indignation notamment menée par le président de la Liga Javier Tebas. Après la LFP, c’est au tour de l’UNFP de défendre le PSG et son joueur face aux positions espagnoles.

Football La France défend le PSG et Kylian Mbappé au milieu d’une énorme colère de l’Espagne Après que la Ligue de football professionnel (LFP) ait écrit au président de la Liga Javier Tebas via son président Vincent Labrune, c’est au tour de l’Union nationale des footballeurs professionnels (UNFP) de diffuser un communiqué intitulé « Cochon “Tébas” ? ce jeudi soir.

Le syndicat, qui défend les intérêts des joueurs français, proteste contre la vague de haine démesurée qui s’est déversée depuis l’Espagne ces derniers jours. ” Manifester jusqu’à l’incompréhension ne justifie pas de respecter ainsi le joueur, son club et tout le football français, à moins de remettre en cause la liberté d’un footballeur de signer un contrat avec le club de son choix ? »

L’UNFP tacle alors la France voisine : « L’arrogance des déclarations faites ici et là est choquante et nous n’avons pas à répondre à nos amis espagnols d’ici qu’ils n’ont pas grand-chose à apprendre au football français en matière de gestion financière, de protectionnisme et d’égalité… »

Après « Porque ça va ? », « Porque Tebas ? »

Mais les finitions sont réservées au terre-à-terre Tebas, qui, à peine avant la prolongation de Kylian Mbappé jusqu’en 2025 annoncée par Paris, a réussi en se qualifiant de ” insulte au football Cette opération financière inattendue du PSG réalisée aux dépens du Real Madrid. Le dirigeant ibérique a également estimé que Nasser ” Al Khelaïfi est aussi dangereux que la Super League “.

L’UNFP a dénoncé un discours précipité et malvenu du patron de la ligue espagnole de football. ” Le plus en colère est encore une fois Javier Tebas qui, quand il s’agit du PSG, oublie sept fois de se tordre la langue dans la bouche avant de parler. “, indique le communiqué. ” Et ses propos offensants, haineux, sans retenue ni fondement, lui apportent honte et discrédit, notamment par rapport à sa position. Encore une position claire en faveur du PSG, devant un front d’organisations françaises autour du PSG dans ce dossier.

Leave a Comment