Ligue 1, la Lys de Sassandra bientôt sanctionnée ?

L’information fait la une des journaux, bien que sa famille ait déclaré que les commentaires avaient été sortis de leur contexte. Salif Bictogo, le président de la ligue professionnelle, a menacé Lys de Sassandra de sanctions.

Il est au centre des réactions sur les réseaux sociaux. Salif Bictogo, qui est à peine aux commandes, a été fortement critiqué. Après une réunion de son comité, le président de la Pro League a menacé de suspendre les supporters de Lys de Sassandra. Selon lui, ce serait la réponse à leur comportement inapproprié dans les stades.

“Soit ils arrêtent d’insulter dans les stades, soit leur équipe joue à huis clos”, martèle le président du Stella Club d’Abidjan.

Le club pourrait donc faire les frais de l’inconduite de ses supporters en tribune. En effet, plusieurs incidents de violence ont été observés lors du match de l’Asec-Lys de Sassandra le 1er mai 2022. En plus des frictions entre les fans, des dégâts matériels ont également été enregistrés, notamment une vitre cassée sur le bus jaune et noir.

A LIRE AUSSI : Ligue 1 Côte d’Ivoire, Grève des joueurs pour salaires impayés

Mais selon Abdoulaye Diabaté, président du Lanfiara Football Club en D3, les propos de Salif Bictogo ont été mal interprétés.

«L’an dernier dans la lutte pour la montée en Ligue 2, certains de mes joueurs ont attaqué l’arbitre du match. Certes, à notre niveau, ils ont reçu des réprimandes, mais la Fédération nous a aussi imposé des sanctions. Les joueurs défaillants ont été suspendus sans compétition pendant plusieurs mois et le club a été condamné à une amende de 5 millions de FCFA pour cet incident. Ce sont les textes qui ont été appliqués pour créer un cadre de sécurité pour les joueurs et les supporters”, a-t-il déclaré, avant d’ajouter que cette sortie du président de la Pro League n’est pas dirigée contre une seule équipe.

“Il ne s’adresse pas spécifiquement aux supporters de la Lys, mais à toute personne coupable d’actes répréhensibles dans nos tribunes. Sinon, l’engouement que suscite ce club est bon pour l’image du football ivoirien. Mais cela doit se faire avec discipline et respect des règles », ajoute-t-il.

Le Championnat de Côte d’Ivoire de Ligue 1 entame sa 21e journée. Le comportement des supporters de Lys de Sassandra sera certainement scruté dimanche prochain lors du match face au SC Gagnoa au stade Robert Champroux de Marcory.

Leave a Comment