Ligue 1 – J37 : Une victoire du LOSC face à l’OGC Nice pour la gloire

Au terme d’une saison sans apparitions, le LOSC s’est déplacé ce samedi face à l’OGC Nice dans la course à la qualification pour la Ligue des champions.

Accablé par plusieurs abandons et une arrivée vertigineuse, Lille s’est rendu à Nice sans réelle ambition autre que d’arbitrer la finale de la saison en Ligue 1 pour l’Europe. Avec Amadou Onana comme seul milieu titulaire régulier en équipe première, le staff lillois a décidé de faire reculer Angel Gomes dans le double tour. Au match aller, Yusuf Yazici a été testé à la huitième place, avec le résultat que l’on connaît (perte 4-0 lors de la deuxième journée). Chez Angel Gomes, l’effet de ce milieu repensé a été le même ou presque en première période, avec une belle équipe dominant les débats sans discussion. L’ouverture du score de Justin Kluivert au bout d’une demi-heure semblait presque retardée puisque Léo Jardim avait repoussé l’échéance en première période de la rencontre. Le double poteau de Delort d’une tête pointue menaçait Lille de concéder un peu plus pour contre-attaquer. Offensivement, les nordistes sont rentrés au vestiaire sans même avoir tiré le moindre coup. Une statistique qui est évidemment vraie. A la pause, le 1-0 semblait bien payé pour le LOSC.

Mais en seconde période, les Dogues sont revenus plus forts comme s’ils s’étaient convertis dès la pause. Le duo nord-américain Weah-David a trouvé un bon égaliseur à la 51e minute avant que la frappe de Celik ne se transforme en passe décisive pour le même Jonathan David 10 minutes plus tard. Initialement nié, cet avantage a finalement été logiquement validé par la VAR. Insouciant par la suite, le Nordklub a réussi à mener en s’appuyant sur la solidarité de sa défense. Attraction vedette de la rencontre, Lenny Yoro, à peine âgé de 16,5 ans, est monté au créneau au poste de milieu défensif pour le dernier quart d’heure de la saison. En toute fin de partie, alors que le bloc lillois fléchissait sans casser, la contre-attaque éclair d’Isaac Lihadji était parfaitement complétée par ce diable de Timothy Weah, en feu ce samedi soir, se permettant même de dribbler le gardien, avant qu’il marqué dans un but vide. Le LOSC est malheureusement inutile en fin de saison avec une belle victoire de l’Allianz Riviera. Mais le plus important était ailleurs : cette équipe lilloise peut annoncer les renforts de la saison prochaine.

37e journée de Ligue 1 Uber Eats – Saison 2021-2022 – Samedi 14 mai 2022 à 21h – Allianz Riviera

Arbitre: M. Léonard

Objectifs : Kluivert (32′) pour OGCN ; David (52′, 61′), Weah (90’+4′) pour le LOSC

Mises en garde: Gudmundsson (12′), Gomes (66′), Weah (90’+4′) pour le LOSC. Lotomba (45′), Galtier (90’+3) pour OGCN

OGC Nice : Benitez – Lotomba (Daniliuc, 59′), Todibo, Dante (m.), Bard – Kluivert, Rosario (Schneiderlin, 73′), Lemina (Thuram, 66′), Boudaoui (Brahimi, 59′) – Gouiri (Guessand, 73′), Delort
Entraîneurs : Christophe Galtier

LOSC : Jardim – Çelik, Fonte (m.), Djaló, Gudmundsson (Bradaric, 46′) – Zhegrova (Bamba, 46′), Gomes (Yoro, 78′), Onana, Weah – David (Pied, 90’+2), Yilmaz (Lihaji, 86′)
Entraîneurs : Jocelyne Gourvennec

Leave a Comment