Ligue 1 – Girondins de Bordeaux : “Il faut regarder devant” pour l’ex-défenseur François Grenet

Cette fois, le couperet est tombé. Malgré une victoire sur la pelouse brestoise (2-4) samedi soir pour la dernière journée de Ligue 1, les Girondins de Bordeaux ont terminé derniers à l’entraînement et ont été relégués en Ligue 2. Maintenant un autre match commence pour la direction du club avec le passage devant la DNCG en vue fin juin. Les anciens joueurs sont touchés par la situation. C’est notamment le cas de François Grenet, l’ancien défenseur du club.

Pour voir ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux sociaux.

Ces cookies vous permettent de partager ou de réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés, ou d’intégrer des contenus initialement postés sur ces réseaux sociaux. Ils permettent également aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

France Bleu Gironde : Comment avez-vous vécu l’officialisation de la relégation des Girondins ?

François Grenet : Nous savions que le couperet tomberait. C’est toujours brutal malgré tout, si c’est factuel, confirmé. Il y a plusieurs sentiments. Il y a aussi de la tristesse, de la confusion, de la frustration, de la colère. C’est derrière nous et maintenant il faut regarder devant.

Pour voir ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux sociaux.

Ces cookies vous permettent de partager ou de réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés, ou d’intégrer des contenus initialement postés sur ces réseaux sociaux. Ils permettent également aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Sur quelle base doit-on repartir pour la saison prochaine en Ligue 2 ?

Il faut déjà savoir si ce sera la Ligue 2 ou autre chose. Cela a été mentionné, c’est une réalité. Il y a un passage devant la DNCG qui sera crucial. La jeunesse du club identité régionale comment les garçons formés dans le club doivent être pris en compte. Après, la Ligue 2 est très forte, dure. C’est un combat tous les week-ends. Alors au-delà de la jeunesse du club, il nous faut aussi joueurs expérimentés, et des joueurs qui sont mentalement prêts pour un combat à tout moment et tout au long de la saison. Après, bien sûr, on veut que le club retrouve des valeurs historiques, avec des joueurs formés au club et encore plus de la région.

Le championnat de Ligue 2 débute le week-end du 30 juillet. Y a-t-il alors urgence à penser à l’avenir ?

C’est la difficulté, il faut agir vite, mais pas dans la hâte. Ce n’est pas facile tant qu’on attend une décision. Néanmoins, les responsables connaissent exactement la situation financière du club et doivent extrapoler s’ils estiment que ce passage devant la DNCG se passera sans encombre et n’ira pas plus loin. Deux positions sont primordiales et fondamentales. D’abord le directeur sportif ou le service recrutement, puis l’entraîneur.

Leave a Comment