Ligue 1. Disparition de Camille Ninel, légende de l’OL des années 1950

Ce contenu est bloqué car vous n’avez pas accepté les cookies.

Cliquez sur ” Je suppose “les cookies sont stockés et vous pouvez voir le contenu .

Cliquez sur “J’accepte tous les cookies”autoriser l’installation de cookies pour stocker vos informations sur nos sites Web et applications à des fins de personnalisation et de ciblage des annonces.

Vous avez la possibilité de révoquer votre consentement à tout moment.
Gérer mes choix



C’est un pionnier de l’Olympique Lyonnais qui a disparu ce vendredi. Camille Ninel a connu de nombreuses premières au club lyonnais. Débarqué de sa Martinique natale en octobre 1950, il signe à l’OL, club formé quelques mois plus tôt et évoluant en Division 2. Il dispute son premier match sous le maillot du Gone lors du tout premier match de l’histoire du club en Coupe de France le 24 décembre 1950 avant d’en faire partie intégrante.

Il est décédé vendredi à l’âge de 94 ans, selon Stéphane Benas, directeur du Musée OL. « Nous sommes si tristes : Notre ami Camille Ninel, 94 ans, 284 matchs à l’OL entre 1950 et 1961, est décédé ce soir, peut-on lire sur son compte Twitter. Camille, rescapé de la 1ère équipe de course d’orientation, héros de la 1ère victoire de Geoffroy Guichard, était une légende pour nous tous.

Camille Ninel est resté au club pendant 11 ans, de 1950 à 1961, disputant 284 matchs. Il est notamment l’unique buteur de la première victoire de l’OL à Geoffroy-Guichard en octobre 1955 face à l’ASSE. Il termine sa carrière à Lyon avant de se tourner vers le football amateur à Ecully, où il se forme. En 2021, un stade portant son nom est inauguré à Ecully.

Il est le dernier joueur en vie du tout premier derby entre les Gones et Saint-Étienne, disputé le 28 octobre 1951 et remporté par l’OL (4-2).

Jean-Michel Aulas, Président de l’Olympique Lyonnais, a lui aussi tenu à réagir : « Au revoir Camille, un pionnier qui, après avoir fait briller l’Olympique Lyonnais, a décidé de transmettre sa passion du football à tous. Votre mémoire restera éternelle, tout comme cet amour du football que vous avez transmis de génération en génération. »

Ce contenu est bloqué car vous n’avez pas accepté les cookies.

Cliquez sur ” Je suppose “les cookies sont stockés et vous pouvez voir le contenu .

Cliquez sur “J’accepte tous les cookies”autoriser l’installation de cookies pour stocker vos informations sur nos sites Web et applications à des fins de personnalisation et de ciblage des annonces.

Vous avez la possibilité de révoquer votre consentement à tout moment.
Gérer mes choix



Leave a Comment