Ligue 1. Benjamin Nivet pronostics pour la 38e journée : “Marseille sera deuxième”

La saison 2021-2022 de Ligue 1 rendra son jugement ce samedi 21 mai (21h). Avec le PSG déjà champion, l’effervescence pour les places européennes et celles des play-offs reste entière. Benjamin Nivet, ancien footballeur professionnel et conseiller de Prime Video, joue les pronostics sur le classement final du championnat.

La course à l’Europe

“C’est vraiment compliqué de faire des pronostics parce qu’on a vu sur les derniers matchs qu’il y a beaucoup de revirements. Mais je pense que Marseille visera cette deuxième place. Rennes devrait s’imposer à Lille. Ce sont les deux issues qui me paraissent les plus certaines.

Le match le plus égalé sera Lens – Monaco. Le Monégasque jouera à Bollaert, dans un stade plein ce sera la folie. Mais Monaco est dans une si bonne phase qu’ils peuvent faire un bon coup. En tout cas, ça va être super parce qu’on a de l’excitation à tous les niveaux. C’est très attrayant, on aime ça. »

La zone rouge

« C’est affreux parce que je pensais que Metz était perdu après sa défaite face à Brest (J35) et ils y sont encore. C’est trop compliqué de faire des pronostics (Rire). On pensait que Saint-Étienne battrait Reims (J37) et au final ils ont perdu (2-4). Ils obtiendront certainement quelque chose de Nantes et Metz perdra contre Paris, qui cherche à terminer sa saison en force à domicile. »

A LIRE AUSSI. L’AS Saint-Etienne officiellement relégué si…

sa surprise

“Rennes, bien sûr. Je l’ai aimé. J’avais presque envie d’aller sur le terrain pour jouer avec eux. Ils ont joué avec une touche ou deux, avec une vraie philosophie de jeu, ils aiment jouer ensemble et faire jouer leurs partenaires. C’est ce football que j’aime. Les individualités sont ressorties du collectif et non l’inverse. Et c’est important. »

A LIRE AUSSI.
Lille Rennes. Écran géant, parking plein… L’énorme engouement des fans

Sa déception

«Bordeaux, c’était catastrophique. C’est horrible de voir un club dériver comme ça sur le plan sportif et administratif. C’est le problème des fonds d’investissement qui arrivent dans le foot et qui n’ont pas de projet de club. Ça fait mal de voir un club historique à la dérive. Il n’y a jamais eu de révolte dans ce groupe qui comprenait plusieurs nationalités différentes. Il n’y avait pas de force collective, pas de groupe. Quand tu vois les buts qu’ils encaissent à chaque fois, dis-toi que ce n’est pas normal. »

Leave a Comment