Ligue 1 : Avant la 37e journée contre le MHSC autopsie de la saison ratée du PSG

Le Paris Saint-Germain rejoint l’AS Saint-Etienne dans la liste des clubs les plus titrés de Ligue 1. Un dixième sacre qui ne restera pas dans l’histoire après une saison consacrée à la conquête de la ligue des champions compte tenu du dernier été de recrutement.

Au final, c’était le seul nouveau venu dans la liste face à des adversaires faibles et avec l’un des scores les plus bas depuis l’arrivée des Qataris au club, puisque même le Trophée des Champions et la Coupe de France se sont déroulés dans des directions que la capitale.

Les recrues ne sont pas à la hauteur

Achraf Hakimi, Nuno Mendes, Lionel Messi, Gianluigi Donnarumma, Georginio Wijnaldum, Sergio Ramos. Un recrutement cinq étoiles en deçà des attentes. Les arrières latéraux de l’Inter Milan et du Sporting Lisbonne étaient principalement offensifs, mais ont apporté beaucoup moins de sécurité sur le plan défensif. Pas illogique quand on sait qu’ils sont plus à l’aise dans les rôles de flacon défensif cinq en un…

Lionel Messi, la recrue de l’été auréolée de son 7e ballon d’or en décembre 2021, n’a fait que 32 apparitions pour seulement 9 buts et 13 passes décisives. Malgré la meilleure performance de fin de saison, il n’a pas laissé le PSG passer le cap de la Ligue des champions. Pas plus que son ancien meilleur adversaire au Real Madrid, Sergio Ramos, n’a été blessé une grande partie de la saison (11 matchs joués).

Georginio Wijnaldum, arrivé de Liverpool, a traversé la saison comme un fantôme et n’a jamais trouvé sa place.

Confronté à la concurrence de Keylor Navas, Gianluigi Donnarumma avait réussi son intégration jusqu’à son erreur en 8e de finale retour de Ligue des champions contre le Real Madrid qui a déclenché la sortie de son club.

Un groupe inexistant

Une équipe divisée en deux, avec Neymar, Mbappé et Messi à l’attaque et les autres à la défense. C’est le résumé un peu approximatif de la tactique du PSG. On n’a jamais compris comment l’entraîneur Mauricio Pochettino voulait faire jouer son équipe, multipliant les systèmes de jeu et les changements de postes et de joueurs. C’est aussi difficile pour un entraîneur dans un club où les joueurs sont plus importants que l’institution.

La faillite des dirigeants

Lorsque les recrues n’étaient pas à la hauteur, les managers ont également échoué, le capitaine Marquinhos ayant perdu à Madrid puis fiévreux. Presnel Kimpembe est coincé et a perdu sa place chez les Bleus. Marco Verratti et Neymar ont passé plus de temps à l’infirmerie que sur le terrain… Angel Di Maria a été sacrifié pour les trois étoiles.

L’exception Mbappé

35 buts, 22 passes décisives en 43 matchs, Kylian Mbappé était l’arbre qui cachait la forêt, mais ça n’a pas suffit.

Leave a Comment