Les Verts ont fait confiance à Laurent Batlles pour “reconstruire” la Ligue 2

Ne connaissant pas l’identité de son propriétaire pour la saison prochaine, l’AS Saint-Etienne a déjà trouvé un entraîneur. Après que la fin de la coopération avec Pascal Dupraz sur le banc ait été surprise jeudi, le club stéphanois vient d’annoncer son successeur ce vendredi. Laurent Batlles, sans club depuis son départ de Troyes fin décembre, a été retenu par les responsables de l’ASSE avec un contrat jusqu’en 2024. L’ancien milieu de terrain, qui fut un grand artisan de la montée de l’Estac en Ligue 1 il y a un an, a disputé 75 matchs sous le maillot vert entre 2010 et 2012, tentera donc d’en faire autant dans le Forez.

Après avoir pris sa retraite en 2012, Laurent Batlles est passé à la cellule d’encadrement du club, puis au staff U15 des Verts. Il devient alors entraîneur de l’équipe réserve de l’ASSE, qui grâce à lui le promeut en National 2, s’appuyant notamment sur Mahdi Camara, Mickaël Nadé et Charles Abi, qu’il devrait donc retrouver à la reprise du groupe.

Laurent Batlles a été l’adjoint de Christophe Galtier à l’ASSE en 2015-2016

Laurent Batlles, qui fut aussi l’adjoint de Christophe Galtier à la Sainté en 2015-2016, a coché de nombreuses cases pour tenter de réparer un club aux prises avec le terrible résultat de son rebond face à l’AJ Auxerre (1-1, 4-4 (5 aux tirs au but). a été traumatisé dans le but) et les graves dépassements qui ont suivi sur le terrain. C’est ce que confirme le coordinateur sportif de Saint-Etienne, Loïc Perrin, avec qui il a joué pendant deux ans : “Laurent Batlles correspond au profil que nous recherchions : celui d’un entraîneur qui a travaillé en Ligue 2, qui a connu la promotion en Ligue 1, qui connaît l’ASSE, son identité et ses valeurs”.

“La formation de l’équipe première est un exploit pour moi”, explique le technicien de 46 ans. Avec beaucoup d’envie et d’abnégation, nous nous sommes fixé des objectifs pour cette nouvelle saison. La descente a fait mal à tout le monde, moi y compris. Nous rénovons maintenant. Ça tombe bien, le chantier à Sainté est colossal.

Leave a Comment