“Les Girondins ne méritent pas de rester en Ligue 1”

Avec un seul match à disputer samedi prochain à Brest (11e), Bordeaux est toujours dernier de la Ligue 1. A trois points du duo Metz (18e et en playoffs) et Saint-Etienne (19e et premier relégué). ), Bordeaux affiche également un goal-average largement négatif sur ces deux concurrents directs. Avec 28 points au compteur, les Bordelais ne peuvent guère imaginer autre chose qu’une relégation en Ligue 2. L’entraîneur David Guion n’a pas tourné autour du pot.

Pour voir ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux sociaux.

Ces cookies vous permettent de partager ou de réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés, ou d’intégrer des contenus initialement postés sur ces réseaux sociaux. Ils permettent également aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Cette semaine, vous avez exprimé le souhait que vos joueurs prouvent qu’ils sont au niveau de la Ligue 1. Comment jugez-vous la performance face à Lorient ?

David Guion. Ils ont répondu partiellement, pas complètement, car sinon nous aurions juste gagné. C’était un jeu de contexte difficile à comprendre. La première mi-temps a été difficile, on a eu beaucoup de déchet technique. Les gars se sont ouverts plus librement en deuxième mi-temps et c’est vrai que c’était une seconde mi-temps à sens unique avec des occasions assez nettes. Malheureusement, nous n’avons pas pu en obtenir un et nous donner l’espoir que nous voulions à la fin de ce match.

Est-ce personnellement un échec ?

David Guion. C’est un échec. C’est une triste soirée, une période très difficile de l’année. Après, bien sûr, on pense tout de suite aux amoureux des Girondins, bien sûr, on pense tout de suite à ceux qui travaillent chaque jour pour remettre cette équipe en forme. Nos pensées vont aux supporters, à tous les supporters qui aiment les Girondins et c’est une triste soirée. Mais la saison a été une fois de plus si mauvaise que je pense que nous méritons aussi ce qui nous arrive. Nous analyserons cette saison en temps voulu. Elle a pris un mauvais départ dès le départ. Petit à petit, plus ça allait et plus il y avait de problèmes et plus il était difficile de surmonter les échecs. J’ai eu 13 matchs, deux mois et demi et je n’ai pas pu m’occuper de cet entretien.

Pour voir ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux sociaux.

Ces cookies vous permettent de partager ou de réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés, ou d’intégrer des contenus initialement postés sur ces réseaux sociaux. Ils permettent également aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Il y avait une ambiance particulière ce soir. Banderoles, insultes, sifflets. Compliqué à vivre ?

David Guion. Ce n’est pas facile, mais nous avons une responsabilité. On porte le maillot des Girondins, on devient un club emblématique, habitué des victoires, habitué des trophées. Une fois de plus, nous sommes passés si près que nous méritions la critique. Il faut aussi assumer et je pense que les Girondins ne méritaient pas de rester en Ligue 1 toute la saison.

Vous êtes en première ligne, le seul à communiquer ces derniers jours. Est-ce que ça fait du sens?

David Guion. Mon travail consiste à représenter la partie sportive du club et à répondre à vos questions d’un point de vue sportif. Après cela, bien sûr, vous interrogerez mon président et mon directeur sportif sur la politique générale du club. Nous voilà après le match et nous sommes à une revue sportive. Je pense que vous aurez la direction dans les prochains jours.

Leave a Comment