Les derniers bons coups du LOSC au mercato estival

Au cours de la dernière décennie, le LOSC a su profiter du marché des transferts pour faire entrer dans l’équipe de nouveaux éléments qui se sont avérés être de bonnes, voire d’excellentes recrues. Voici quelques-uns des joueurs qui ont fait partie des meilleurs buteurs du LOSC au mercato estival depuis 2010, chronologiquement.

2010

Moussa Sow

Le Sénégalais, arrivé sur un transfert quasi gratuit du Stade Rennais FC, va vite s’adapter à sa nouvelle équipe. Meilleur buteur de la Liga avec 25 buts lors de la double saison 2011, il fera partie des grands joueurs cette saison. Il a été très efficace devant les cages et n’a pas manqué de faire le show avec de très beaux buts acrobatiques. Au total, il marquera plus de 40 buts et fournira 14 passes décisives avec le LOSC.

2011

Marcus Basa

Le joueur monténégrin, transféré de Russie pour 1,5 M€, se fera remarquer dès son premier match avec les Dogues lors du Trophée des Champions à Tanger face à l’Olympique de Marseille. Le défenseur, auteur de cinq buts lors de la saison 2012-2013, rejoindra Simon Kjaer pour faire du LOSC une forteresse quasi imprenable lors de la saison 2013-2014 et s’imposer comme l’un des défenseurs les plus solides du championnat. Il est toujours considéré comme l’un des meilleurs défenseurs de l’histoire du club.

Vincent Enyama

Le Nigérian, arrivé après le double sacre du LOSC, sera dans un premier temps le deuxième gardien derrière Mickaël Landreau. Peu habitué à ne pas jouer, il souhaite être prêté en Israël où il a déjà joué et jouera donc pour le Maccabi Tel Aviv. En 2013, il revient à Lille et devient le gardien du titre. Il fera un très bon début de saison puisqu’il n’encaissera aucun but entre la 6e et la 16e journée. Il devient le deuxième gardien le plus invincible de Ligue 1 cette saison, juste derrière Gaëtan Huard. Dès sa première saison en tant que numéro un, il aura impressionné par ses arrêts exceptionnels et sera l’un des joueurs les plus appréciés des supporters lillois. Après avoir été écarté avec Basa, Mavuba, Bauthéac et Eder en 2017 suite à l’arrivée de Marcelo Bielsa, il a été contraint de quitter le club.

2012

Salomon Kalou

Après 6 saisons avec les Bleus, l’Ivoirien rejoint le LOSC sans contrat. Il marquera ensuite pour sa première apparition en match officiel lors de la deuxième journée de Ligue 1 face à Nancy, leur premier match au Grand Stade. S’il peine dans la première partie de saison, la seconde sera bien meilleure. Positionné en tête, il sera un élément clé pour grimper au classement du LOSC et réussir à terminer la saison avec 14 buts en championnat, dont 10 lors des dix dernières journées. Il terminera son aventure au LOSC avec 34 buts en 80 matchs.

2013

Simon Kjær

Après une période difficile à Wolfsburg, le Danois est passé au LOSC en juillet 2013. Il connaîtra un très bon départ dans un championnat où il n’a jamais mis les pieds. Avec Marko Basa et Vincent Enyeama dans les cages, il y a une vraie forteresse dans l’équipe, avec quatre buts encaissés lors des seize premières journées de Ligue 1, un exploit historique dans l’histoire du championnat. Si la saison suivante devient plus difficile d’un point de vue collectif, Simon Kjaer restera un joueur très dévoué avec de grandes qualités, ayant notamment marqué un but contre le FC Krasnodar en Ligue Europa.

2015

Mike Maignan

Mike Maignan, formé au PSG, rejoint le LOSC en tant que gardien numéro deux. Il a disputé une dizaine de matchs lors de la saison 2016-2017 et est devenu le gardien numéro un en 2017-2018 sous Marcelo Bielsa puis Christophe Galtier. Le jeune gardien fait encore beaucoup de fautes et manque un peu de maturité. Mais Maignan a considérablement élevé son niveau la saison suivante, gardant 17 draps propres et remportant le trophée UNFP du meilleur gardien de la saison. Toujours crucial en 2019-2020, il a vraiment explosé dans la saison des titres. Auteur d’une saison incroyable, il n’a encaissé que 23 buts, faisant de lui l’un des acteurs clés du couronnement du LOSC.

2017

Nicolas Pépé

Recruté en juillet 2017, Nicolas Pépé sera l’atout majeur de la saison 2017-2018 dans la course au maintien au LOSC. Comme l’une des rares satisfactions dans cet exercice, il connaîtra une saison suivante exceptionnelle. En effet, il est élu joueur du mois à plusieurs reprises et a marqué 22 buts cette année. Il sera l’un des acteurs principaux de l’extraordinaire saison du LOSC qui se termine juste derrière le PSG et sera parmi les nominés pour le trophée UNFP du meilleur joueur de la saison. Il a reçu un bel hommage contre Angers lors de la dernière journée à domicile de la saison 2018-2019.

2018

José Fonte

Après une saison 2017-2018 difficile, l’expérimenté Portugais José Fonte, qui avait été sacré champion d’Europe avec le Portugal deux ans plus tôt, arrive en France en provenance de Dalian Yifang, en Chine. En tant que membre important de la défense, il participera au championnat par équipe en tant que meilleur défenseur. Pour sa deuxième saison au LOSC, il est nommé capitaine. Toujours solide physiquement mais aussi mentalement, le Portugais est le patron de l’équipe depuis quatre saisons.

2019

Victor Osimhen

Alors que Charleroi SC a exercé l’option d’achat en mai 2019, le Nigérian a rejoint le LOSC en août pour 12 M€. Si Victor Osimhen ne reste qu’une saison, ça va être génial. La recrue lilloise a démarré fort en inscrivant un doublé lors de son premier match contre le FC Nantes, et a récidivé lors de la 3e journée face à Saint-Etienne. Il marquera également deux buts pour sa première Ligue des Champions. Il terminera la saison avortée avec 13 buts et terminera quatrième de sa première et, pour l’heure, unique saison en France, à égalité de points avec Neymar.

Benjamin André

Benjamin André, capitaine du Stade Rennais qu’il a mené à la victoire en Coupe de France, a rejoint le LOSC en juillet 2019. Le milieu de terrain est très apprécié des supporters, lui qui se donne toujours à fond sur et en dehors du terrain avec un esprit combatif et de bonnes relations avec les supporters. Ce faisant, il s’est imposé comme l’un des leaders de l’équipe aux côtés de joueurs comme Loïc Rémy, José Fonte et plus tard Burak Yilmaz.

2020

Bourak Yilmaz

Burak Yilmaz, véritable légende de la Turquie, rejoint le LOSC libre de Besiktas. Après la Chine, c’est sa deuxième expérience hors de son pays d’origine. Efficace en Ligue Europa, comme lors du match contre le Sparta, comme en Ligue 1, dont on se souvient tous des éclairs face au RC Lens ou à l’OL, Burak Yilmaz est l’un des principaux acteurs du titre de champion 2020-2021. Son esprit combatif et certaines de ses actions assurent qu’il restera dans la mémoire des supporters du LOSC dans la difficile saison qui s’ensuit.

Sven Botman

A l’été 2020, le jeune Néerlandais arrive du SC Heerenveen, prêté par l’Ajax Amsterdam. Il saura convaincre d’emblée par son adaptation à l’équipe et sa solidité défensive. Il fera ensuite rapidement partie intégrante de l’équipe aux côtés du capitaine José Fonte et sera déterminant pour contribuer au statut de première défense du LOSC lors de la saison 2020-2021. Même dans la saison plus compliquée qui a suivi, Sven Botman fait partie des rares satisfactions, toujours aussi engagé et solide.

Leave a Comment