Le Stade Rennais peut très mal perdre

Le Stade Rennais avait toutes les raisons de se lancer mercredi soir. Le club breton a été battu 2-1 à La Beaujoire par Nantes, qui offrait à ses supporters la Coupe de France, et n’a pas gâché la fête de ses voisins. En revanche, il pourrait gâcher sa fin de saison. En cette 36e journée de Ligue 1, tous ses rivaux Monaco, Nice, Strasbourg et l’OM l’ont tous emporté et grignoté. Vendredi dernier Rennes était 3e du championnat et pratiquement qualifié pour le 3e tour de la Ligue des Champions, mercredi ils sont 5e après les deux matchs en retard, à trois points de l’ASM et deux du Gym.

Qu’est-ce qui vient après cette annonce ?

Autant dire que les Rouge et Noir ont mal perdu face à leurs rivaux historiques, d’autant qu’ils ont montré une gueule plutôt inquiétante, courts physiquement, débordés dans les duels, moins perspicaces dans leurs intentions. “Nous ne pouvons pas l’expliquer. Ce but avant la mi-temps, ça fait mal à la tête. Après il faut mener des situations et on prend ce but… C’est très frustrant…”a remarqué Flavien Tait après le match. “Je suis en colère parce que je suis en retard pour le duel. Je pense que c’est un but tout à fait évitable et cela les remet dans le match juste avant la mi-temps. Alors ça craint… Là on revient avec de bonnes intentions, on a une opportunité de mettre la seconde, on ne la met pas, on doute et puis on prend cette volée…”

Le podium est compliqué

Surtout, cette défaite signifie qu’une qualification en Ligue des champions est largement menacée après avoir brillé une grande partie de la saison. « Bien sûr, le podium sera très compliqué. Nous essaierons d’obtenir les six points pour atteindre nos objectifs. Ce soir (mercredi) c’est une déception car nous n’avons pas joué le jeu dont nous avions besoin. Nous sommes punis, nous sommes déçus mais pas vaincus. C’est très décevant dans ce match, mais on va persévérer. (..) Nous étions sous tout. Nous avons des situations où nous aurions pu marquer mais nous ne l’avons pas fait. Nous avons l’occasion d’aller de l’avant mais perdons pied après avoir encaissé ce but juste avant la mi-temps.il a amèrement regretté Florian Maurice auprès de la presse.

La frustration est d’autant plus grande que le scénario rappelle les défaites contre Strasbourg et Monaco, où les Rennais ont à chaque fois vacillé dans le dernier quart d’heure. « Ce match résume un peu les difficultés que nous avons eues durant la saisonconfirma Genesio. Nous créons beaucoup de déséquilibres, nous opposons beaucoup, nous créons beaucoup de choses, mais nous sommes beaucoup trop fragiles et manquons trop d’influence et d’agressivité pour espérer mieux. L’absence d’Aguerd en défense centrale fait mal tandis qu’Alfred Gomis, de retour après de longues semaines de blessure, n’est pas encore décisif. Il a également encaissé ses 5e et 6e buts lors de ses 8 derniers tirs face à Nantes.

Un calendrier final difficile

Le manque d’efficacité est à la fois défensif et offensif (malgré un statut de meilleur joueur offensif de la ligue avec 78 coups sûrs) comme c’est le seul but que Gaëtan Laborde a marqué lors de ses 9 derniers matchs. L’attaquant a également raté une grosse occasion face aux Canaries à l’heure de jeu, ce qui fait très mal par la suite. Cette mauvaise séquence arrive au plus mal, lors du sprint final où Rennes reçoit samedi l’OM, ​​qui soigne enfin ses blessures (Caleta-Car, Dieng, Gerson, Harit et Milik) avant de se diriger vers Lille. “Pour se qualifier pour la Ligue des champions, il faut obtenir des résultats, ce que nous n’avons pas fait ce soir (mercredi). Je suis très déçu, mais nous continuerons à croirea assuré Florian Maurice. Il y a un match en trois jours qui va nous permettre de rebondir contre une très bonne équipe et de changer tout ce qui ne l’était pas.

Pour ce match crucial de l’OM, ​​créez dès aujourd’hui votre compte Parions Sport en ligne pour profiter du Bonus de Bienvenue offert jusqu’à 200€ et 10€ de Pari Gratuit Sans Dépôt avec le code FML1. Pariez 200 € sur une victoire 1-0 de l’OM pour tenter de remporter 1 500 € (cote 7,50). (Les tarifs sont sujets à des fluctuations)

Leave a Comment