Le Stade Gabriel Montpied en construction pour la deuxième saison de Clermont Foot en Ligue 1

« Bien sûr, nous ferons le travail ? ! Le jeu politique a duré plusieurs années et Olivier Bianchi, président (PS) de Clermont Auvergne Métropole, l’a finalement emporté il y a quatre ans avec le lancement du projet d’agrandissement du stade Gabriel Montpied. Augmenter initialement la capacité de 10 800 à 16 200 places puis l’étendre à 30 000 places.

“La montée en puissance de Clermont Foot et cette saison en Ligue 1 a aussi permis de faire taire les opposants à ce projet…” renchérit Olivier Bianchi en tacle glissant après une saison où Montpied était (très) bien armé, lui qui a une capacité commerciale maximale de 12 381 places.

D’une tribune temporaire à l’été 2021 à une nouvelle tribune en 2024

Le problème est que les travaux débuteront au second semestre 2022 afin de respecter le calendrier annoncé. A ce stade, Clermont Foot sera au centre de sa deuxième saison en Ligue 1.

NL {“path”:”mini-registration”,”id”:”MT_Sports_Clermont_Foot”,”accessCode”:”14133790″,”allowGCS”:”true”,”bodyClass”:”ripo_generic”,”contextLevel”:”KEEP_ALL “,”filterMotsCles”:”1|11|18|19|6973|17123″,”gabarit”:”generic”,”hasEssentiel”:”true”,”idArticle”:”4133790″,”idArticlesList”:”4133790 “,”idDepartement”:”282″,”idZone”:”30603″,”motsCles”:”1|11|18|19|6973|17123″,”premium”:”true”,”pubs”:”banniere_haute |article”,”site”:”MT”,”sousDomain”:”www”,”urlTitle”:”le-stade-gabriel-montpied-en-cours-de-travail-pour-la-deuxieme-saison-de-clermont-foot -en-ligue-1″}

« Dès le départ, l’agrandissement du stade n’a pas été corrélé aux résultats sportifs. On a commencé ce projet quand le club était en Ligue 2. Qu’on reste en Ligue 1 ou pas, on aurait commencé à travailler cette année.

Olivier Bianchi (Maire de Clermont-Ferrand et Président de Clermont Auvergne Métropole)

Le championnat 2022/2023 connaîtra une pause importante la saison prochaine en raison de la Coupe du monde au Qatar. La Ligue 1 sera en pause du 21 novembre au 18 décembre. La construction devrait commencer à ce moment-là. Avec le démantèlement de la tribune Limagne, une structure provisoire de 3 000 places installée à l’été 2021 pour accompagner l’entrée des Clermontois dans l’élite du football français.

Christine Dulac-Rougerie, première adjointe d’Olivier Bianchi à la Mairie, chargée de ce dossier sur l’agrandissement de Montpied depuis plus de dix ans, a mené un travail de concertation avec le Club, le Cabinet des Architectes, les équipes de la Métropole , les services gouvernementaux pour trouver le bon timing.

Début des travaux en novembre

“Toutes les démarches administratives ne sont pas encore terminées”, explique Christine Dulac-Rougerie. Les appels d’offres sont lancés. Les retours sont attendus fin juin pour une passation de commande en juillet.

Les premières images du nouveau Stade Montpied à Clermont-Ferrand (vidéo)

On ignore quel impact aura la hausse des prix des matières premières sur un tel dossier dont le coût annoncé est de 41 millions d’euros TTC. Or, ces derniers mois, des surcoûts de 15 à 25 % ont été recensés sur les chantiers. “Nous l’avons déjà expérimenté pour la bibliothèque municipale de l’Hôtel-Dieu, où nous avons eu 12 piles infructueuses sur 22″, précise Olivier Bianchi. On a dû renégocier et on a perdu six mois…”

L’actuel stand Limagne ne sera ouvert au public que jusqu’en novembre. Photo Franz Campagnoni

Un scénario que Metropolis ne veut pas voir sur le bilan du Stade Gabriel Montpied. « Ma position est claire : ce projet ne sera pas remis en cause. Si on doit se réunir à une même table avec le club, nos partenaires financiers, tous les joueurs concernés pour vérifier les surcoûts et qu’on n’a pas connaissance de délais supplémentaires, on le fera”, confie au passage Olivier Bianchi, “super content , un deuxième un an en Ligue 1”.

« L’agrandissement de ce stade doit permettre d’avoir une structure qui corresponde à une ville sportive qui veut devenir Capitale Européenne de la Culture. C’est un outil de développement territorial. À Clermont, nous pouvons avoir deux stades de grande capacité.

Christine Dulac Rougerie (Vice-président en charge de la politique sportive de la métropole)

La nouvelle tribune sera livrée début 2024

L’objectif est donc de commencer les travaux en novembre. “Si la ‘coupe WM’ n’avait pas existé, nous aurions certainement agi différemment”, a poursuivi l’élu. Cela permettra à Clermont Foot de jouer dans le stade actuel du premier au quinzième jour. »

Pour la deuxième partie de saison, nous devrons nous passer de la tribune Limagne. “On fait les travaux attendus, il y aura des désagréments, on le savait”, reconnaît Olivier Bianchi.

Les travaux de la phase 1 de l’agrandissement du Stade Gabriel Montpied portent sur la construction d’une nouvelle tribune Est de 6 002 places. Des espaces supplémentaires sont également prévus (vestiaires, gymnase, salles polyvalentes). Ainsi qu’un toit en forme de croissant de lune qui couvrira les tribunes Est, Nord et Sud.

Clermont Foot a commencé à communiquer avec ses abonnés (un record de 8 735 abonnés a été atteint l’été dernier) avant de lancer la campagne de renouvellement pour la saison prochaine. Le club devra envisager d’accueillir ses supporters dans un stade à capacité réduite.

3 000 places perdues en Tribune Limagne, non totalement compensées par l’éventuelle extension temporaire de la Tribune Sud (celle où se trouvent les Ultras), qui ferait passer sa capacité de 600 places à 2 000 places.

L’architecte de l’agrandissement du stade Montpied à Clermont-Ferrand a été choisi

Les travaux sont prévus pour durer jusqu’à début 2024 et concerneront donc deux demi-saisons.

Si la possibilité de disputer des matchs au Michelin Stadium était déjà évoquée au moment de rejoindre la Ligue 1 sans qu’un accord soit trouvé entre Clermont Foot et l’ASM, cette idée ne devrait pas être une solution dans les mois à venir.

Projets d’extension depuis… 2004

Inauguré en 1995, Gabriel-Montpied a connu un premier projet d’agrandissement en 2004 (pour une capacité de 20 000 places) et a été abandonné en 2006.

En 2009le dossier est revenu à un groupe de travail présidé par Christine Dulac-Rougerie.

En 2016cette volonté de ne plus avoir de stade « aveugle », avec une seule grande tribune en forme de paupière, a été réaffirmée sous l’impulsion d’Olivier Bianchi.

En mai 2018Après quatre heures de débat et un scrutin secret, les élus de la Métropole (48 voix pour, 35 contre, 4 abstentions) avaient officiellement lancé le concours de maîtrise d’œuvre pour le projet global et la phase 1 du projet.

En novembre 2019le bureau bordelais « Atelier Ferret architecture » a été choisi pour réaliser cet agrandissement.

Le visuel montrant la future tribune Est du stade Montpied. Visual Atelier Ferret Architectures & Chem Architecte
En décembre 2021le projet final et le plan de financement sont adoptés (52 voix pour ; 5 voix contre ; 25 abstentions).

En novembre 2022, c’est la phase 1 de ce projet qui doit commencer par la construction d’une tribune de 6 002 places face à la tribune actuelle. Le stade Montpied passera d’une capacité actuelle d’un peu moins de 11 000 places à une capacité de 16 200 places, généralement début 2024.

Les phases 2 et 3 de cet agrandissement pourraient suivre. Pourrait, car ces deux phases doivent être soumises au vote des élus métropolitains pour être déclenchées. Un vote annoncé dans le premier calendrier pour 2025.

La phase 2 (15 M€ pour une tribune Sud d’environ 8 000 places et des arches reliant les tribunes) et la phase 3 (14 M€ pour une tribune Nord d’environ 6 000 places) devraient permettre d’atteindre une capacité totale de 30 000 Montpied.

Gilles Lalloz

Leave a Comment