Le RC Lens devra tout mettre en œuvre face à Monaco pour espérer la victoire européenne

Dans un stade Bollaert comble, le RC Lens reçoit l’AS Monaco samedi soir pour la dernière journée de championnat. Toute une nation rêve d’une qualification européenne qui couronnerait une saison déjà couronnée de succès.

C’est une finale pour tous les Lensois qui se jouera ce samedi 21 mai au stade Bollaert-Delelis. A l’occasion de la 38ème et dernière journée de Ligue 1, le Racing Club de Lens accueille l’AS Monaco. Si les Lensois gagnent, ils peuvent encore espérer gagner l’Europe. Mais il ne s’agit pas seulement de leurs performances.

Une rencontre au sommet entourée d’enjeux de grande importance pour les deux formations qui s’affrontent ce samedi soir à partir de 21h au stade Bollaert Delelis. Le RC Lens, actuellement septième du championnat, accueille l’AS Monaco à la deuxième place. Le match s’annonce difficile : les deux équipes doivent s’imposer pour atteindre leur objectif européen.

Pour les Lensois, la mission devient très compliquée. A l’entame de cette dernière journée de championnat, ils comptent deux points de retard sur Strasbourg, à la cinquième place importante des éliminatoires de l’Europa Conference League, et tout autant derrière Nice, qui figure à la sixième place.

Pour atteindre cette cinquième place équivalente européenne la saison prochaine, les Lensois doivent surtout s’imposer ce soir en espérant que Strasbourg perde face à Marseille et que Nice ne vaille pas mieux qu’un match nul face à Reims. . Une équation à trois inconnues qui n’est résolue qu’au coup de sifflet final de ces rencontres vers 23 heures.

Mais avant de regarder ce qui se passe sur d’autres terrains, il faut avant tout que les Artésiens contiennent l’Ogre monégasque. Le club de la Principauté reste sur une impressionnante série de 9 victoires consécutives en championnat. La dernière défaite remonte à plus de deux mois, le 13 mars, à Strasbourg (1-0). Depuis ça tourne impeccablement.

Le Monégasque est monté sur la deuxième marche du podium, à égalité de points avec l’Olympique de Marseille (68 points), mais devant grâce à une meilleure différence de buts.

Alors contrairement au RC Lens, l’AS Monaco a son destin entre les pieds au soir de cette dernière journée. S’ils gagnent et que Marseille bat Strasbourg par moins de cinq buts, les Rouge-Blanc finiront sûrement deuxièmes et se qualifieront directement pour la phase de poules de la prochaine Ligue des champions. Il est donc vain de penser que les Monégasques ne verront pas aussi ce choc contre le RC Lens comme une finale.

Pour cette dernière rencontre de la saison, les deux entraîneurs peuvent compter sur un effectif quasi complet. Seuls Gaël Kakuta et Jean-Louis Leca manquent à l’appel du côté lensois. Le premier survit en raison d’une blessure mineure aux adducteurs. Le second ne sera pas retenu après une violente altercation avec l’entraîneur des gardiens Thierry Malaspina le 12 mai, au cours de laquelle il s’est également cassé le doigt.

La direction du club a reçu les deux protagonistes ce vendredi 20 mai, mais ne s’est pas encore prononcée sur d’éventuelles sanctions à leur encontre.

L’effectif est également quasiment au complet côté monégasque. L’entraîneur belge Philippe Clément peut évidemment compter sur le capitaine et meilleur buteur Wissam Ben Yedder. L’international français, qui a marqué 24 buts en championnat cette saison, espère rattraper voire dépasser Killian Mbappé, qui a actuellement un point d’avance sur lui au classement des buteurs.

Parmi les absents figurent Cesc Fabregas et Krépin Diatta, comme ils le sont depuis quelques semaines, ainsi que Vito Mannone, l’habituel gardien suppléant, actuellement malade.

Le coup d’envoi aura lieu simultanément sur les dix terrains de Ligue 1, dont le stade Bollaert-Delelis, qui fera salle comble, ce samedi 21 mai à 21h. Il faudra ensuite patienter vers 23h pour connaître le sort définitif de cette saison 2021-2022 de Ligue 1 et peut-être célébrer une qualification européenne pour le RC Lens en fin de soirée après 15 ans d’attente.

Leave a Comment