Le Paris FC est complètement éliminé, perdant son barrage contre Sochaux, qui affrontera Auxerre

Alors que le Paris FC menait d’un but à domicile, il manquait deux penaltys et était réduit à dix contre onze. Le FC Sochaux en a profité pour renverser la vapeur et s’est qualifié pour la deuxième interdiction de promotion dans les dernières secondes (2-1). Pour affronter le futur 18e de Ligue 1, les Sochaliens doivent rencontrer l’AJ Auxerre à domicile vendredi.

Des supporters prêts à réaliser enfin le rêve de la promotion, un but et deux penaltys en moins de quinze minutes. Comment rêver d’un meilleur début de match ? Et pourtant le Paris FC a échoué, s’inclinant 2-1 à domicile contre le FC Sochaux au stade Charléty mardi soir lors de sa préparation pour rejoindre la Ligue 1 entre les récentes 4e et 5e place de Ligue 2.

La soirée parisienne a définitivement viré au cauchemar dans les dernières secondes de la partie avec un but de Maxime Do Couto (90+2). Cruel pour le PFC dont le jeu a été modifié juste avant la mi-temps. Les Parisiens menaient alors d’un but depuis le but de Mahamé Siby (8′) lors de l’expulsion de Moustapha Name pour jaune-rouge (43′). Puis Steve Ambri met les deux équipes à égalité de points (45+1.). Tout est à refaire pour le PFC, mais à dix contre onze.

le nom a coulé

Le Sochalien a donc profité d’un avantage décisif sur le but de Maxime Do Couto. Et dire qu’on a ressenti la soirée et le désastre de fin de soirée pour les Parisiens est un euphémisme. A quatre minutes de l’ouverture du score de Siby, Name manquait un penalty en tirant le long des cages gardées par Maxence Prévot (4′).

Six minutes après le but de Siby, c’est Migouel Alfarela qui rate l’exercice, rate le cadre au même endroit que Name (14e). Quelques instants plus tard, Alimami Gory, grand artisan du très bon début de match du PFC et passeur décisif sur le but de Siby, est sorti sur blessure (17e). Mais à ce moment du match, les joueurs de Thierry Laurey contrôlent encore le déroulement de la rencontre.

Sochaux rencontre Auxerre

Ils ont perdu le fil avec des erreurs qui les ont trahis et refusé leur promotion en Ligue 1, l’objectif du club depuis plusieurs saisons. Comme l’an dernier contre Grenoble, comme il y a trois ans contre le RC Lens, le FC Paris s’arrête dès le premier tir de barrage. Et cette fois, plus que les autres à cause du scénario de la rencontre, le coup est très dur à supporter.

De son côté, Sochaux est en forme après un début de match horrible. Les joueurs d’Omar Daf ont eu le plus de mal au monde à trouver l’ouverture en seconde période et à profiter pleinement de leur supériorité numérique. Mais ce seront eux qui affronteront l’AJ Auxerre au stade Abbé Deschamps vendredi. Le vainqueur de ce match dispute un match aller-retour face au futur 18e de Ligue 1.

Leave a Comment