Le leader Gerard Lopez menace d’être jugé au Luxembourg pour “faux”

Le parquet luxembourgeois souhaite que le président des Girondins de Bordeaux comparaisse devant un tribunal correctionnel.

Le parquet luxembourgeois a indiqué jeudi à l’AFP avoir demandé le renvoi de l’homme d’affaires Gérard Lopez, propriétaire des Girondins de Bordeaux, devant un tribunal correctionnel pour suspicion de “contrefaçon” et “usage de faux” en relation avec un transfert d’argent.

Fin mai 2022, le parquet saisit la chambre du conseil du tribunal d’arrondissement de Luxembourg (juridiction d’instruction, ndlr) avec la demande d’incarcération de M. Lopez en chambre pénitentiaire“, a déclaré à l’AFP un porte-parole du parquet.

Selon l’hebdomadaire luxembourgeois Lëtzebuerger Land, M. Lopez a été inculpé au Grand-Duché de soupçons d’escroquerie sur un virement de “plusieurs centaines de milliers d’euros” en 2014 depuis les comptes de l’écurie F1 Lotus qu’il dirigeait à l’époque.

Une partie de l’argent s’est retrouvée sur un compte bancaire du club de football Fola Esch au Luxembourg, tandis qu’une autre a été transférée à une société d’investissement basée à Hong Kong, également grevée par l’un de ses partenaires commerciaux, Eric Lux. Gérard Lopez”combat le crime‘, raconte un de ses proches, cité par l’hebdomadaire.

Conjointement avec l’AFP, le parquet luxembourgeois a confirmé les charges retenues contre MM.Lopez et Lux pour “contrefaçon” et “usage de contrefaçon”.

Aucune date n’a été donnée pour que les deux hommes comparaissent devant la chambre du conseil, qui peut décider d’inculper ou de libérer les deux suspects. La décision de cette juridiction est portée en appel.

L’entrepreneur hispano-luxembourgeois de 50 ans, actuel propriétaire des Girondins de Bordeaux, est une figure bien connue du monde du football en France et en Belgique.

Il a été l’actionnaire majoritaire de Lille entre 2017 et 2020, année où il a repris le club belge de Mouscron, qui s’est vu refuser le renouvellement de sa licence professionnelle ce printemps et a ensuite dû déposer le bilan en pleine crise financière.

À l’été 2021, Gérard Lopez avait débarqué en sauveur à la tête de Bordeaux, après avoir été évincé du LOSC en raison de problèmes financiers malgré une image floue à la fin de son relais lillois. Mais les Girondins, qui comptent pourtant parmi les clubs les plus titrés de France, ont été relégués en L2 en fin de saison, un niveau qu’ils n’avaient plus depuis 1991/92.

Le club est également en proie à des difficultés financières récurrentes, qu’il devra expliquer à la DNCG, la police financière de la Ligue française, mardi prochain.

Leave a Comment