Le groupe qui a assuré la promotion et la survie en Ligue 1 vit la fin du cycle : Clermont Foot à l’aube d’une nouvelle ère

Nous l’avons ressenti. Le président Schaefer l’a confirmé au soir de l’officialisation du maintien du Clermont Foot en Ligue 1 samedi à Strasbourg (1-0). Il y aura des changements importants au Clermont Foot 63 durant l’intersaison.

D’abord parce que certains visent plus haut (exemple Bayo). Aussi parce que d’autres sont en fin de contrat (Zedadka). Enfin, parce que le club ne veut pas forcément garder certains éléments et “c’est la vie de chaque groupe dans le football qu’à un moment donné ils se séparent”, souligne le capitaine Florent Ogier.

Il y a bien une simple logique humaine qui conduit à parler de fin de cycle. Le terme n’est pas tabou au club. Certains de ces gars sont ensemble depuis des années. Ils sortent aussi de deux saisons très chargées en émotions, l’une avec une montée historique en L1, l’autre avec une sécurisation en Alsace le week-end dernier. Deux saisons qui ont aussi « pompé » des énergies à travers leur contenu.

prime Ligue 1 : Comment la longue distance a débuté Clermont Foot a amélioré son image

NL {“path”:”mini-registration”,”id”:”MT_Sports_Clermont_Foot”,”accessCode”:”14132267″,”allowGCS”:”true”,”bodyClass”:”ripo_generic”,”contextLevel”:”KEEP_ALL “,”filterMotsCles”:”1|10|11|18|19|6973|17123″,”gabarit”:”generic”,”hasEssential”:”true”,”idArticle”:”4132267″,”idArticlesList”: “4132267”,”idDepartment”:”282″,”idZone”:”30603″,”motsCles”:”1|10|11|18|19|6973|17123″,”premium”:”true”,”pubs “:”banniere_haute|article”,”site”:”MT”,”sousDomain”:”www”,”urlTitle”:”le-groupe-qui-a-fait-la-promotion-et-reste-dans-la-ligue -1-assuré-de-vivre-en-fin-de-cycle-clermont-pied-au-debut-d-une-nouvelle-ere”}

“Nous avons la volonté d’aller plus loin et il va falloir accompagner ce changement”, plaide Ahmet Schaeffer. Tout d’abord, ce qui fait éventuellement partir un joueur, c’est d’être en fin de contrat. Ils sont peu nombreux dans ce cas. L’arrière droit Akim Zedadka en fait partie. Il ira à Lille pour trois ans.

Certains pourraient être gênés par la Coupe du monde en novembre/décembre…

De l’autre côté de la défense, Vital Nsimba peut également courir librement. Mais ce qui était considéré comme acquis il n’y a pas si longtemps, est-ce toujours à 100 % ? Interrogé, le joueur ne ferme pas la porte “d’une éventuelle prolongation. J’aimerais en discuter avec les responsables. Il faut voir… ».

En tout cas, il ne reviendra pas à Bordeaux, qui remonte en L2. Montpellier l’a regardé un moment, tandis que Strasbourg a regardé Delaine (Metz) avec intérêt pendant un moment.

prime Ligue 1 : Stéphane Moulin (Angers, Caen) avait prévu le parcours de Clermont Foot

Dans l’axe, Josué Albert, très peu utilisé mais au comportement toujours irréprochable, partira. C’est une certitude. Il n’a pas joué ou très peu joué depuis plus de deux ans. L’autre cas est plus difficile.

Sous contrat (2023), Cédric Hountondji est un homme facile du CF63. Mais le club pourra-t-il refuser une grosse offre d’un club étranger ? Naples, par exemple, dont le nom est revenu l’hiver dernier ? Son départ serait un coup sportif. Leur maintien enverrait également un signal fort.

Enfin, quid de Billong (2023) qui n’a pas totalement convaincu et qui risque aussi d’être touché par la Coupe du monde au Qatar en novembre-décembre avec le Cameroun ?

Pour les gardiens, Gastien va “d’abord faire le bilan de la saison avec eux”

Reste le cas délicat des gardes. “Le problème n’a pas été résolu. Je dois d’abord discuter de leur saison avec eux », a commenté sobrement l’entraîneur Pascal Gastien. Pourtant, aucun d’entre eux n’a gagné et Desmas (2023) s’est tout de même imposé comme le plus vulnérable car Djoco (2025) a sa jeunesse pour lui. Cela pourrait être un important dossier CF63 dans les semaines à venir.

prime Quels sont les moments clés pour maintenir le Clermont Foot en Ligue 1 ? Écoutez le podcast du Clermont Football Club

Le cas Phojo est unique. Le club l’a soutenu tout au long de sa longue convalescence. Il est libre et… il fait de l’exercice. Peut-il mettre Seidu du bon côté pour la défense ? Compliqué.

Berthomier pourrait rester au milieu. L’année dernière, il avait prolongé tardivement. On parle de l’intérêt de Bordeaux à constituer une équipe capable de revenir… Khaoui, libre en juin, veut-il juste rester ? Il a mal vécu les trois quarts de sa saison, essentiellement sur le banc et aura aussi la Coupe du monde sur l’épaule.

Rashani pourrait prolonger, Bayo devrait partir

Seidu (2025) et Abdul Samed (2025) sont généralement bloqués. Et leur principal intérêt est de continuer à grandir dans un environnement qu’ils dominent. L’affaire Busquets est délicate. Da Cunha (prêt) reviendra à Nice en premier. Magnin (2023) et Gastien (2023) sont des piliers importants du groupe.

Allevinah (2024) doit une revanche. Doit-il digérer cette adhésion ? Dossou a encore un an de contrat, tout comme Rashani, qui aime Clermont et évoque “une possibilité de renouvellement”.

Cela laisse l’affaire “Momo” bayo. Il a été prolongé l’année dernière (2024). Mais on serait très surpris qu’il reste, même si le coach ne l’exclut pas “si l’offre est trop basse”.

Avec lui, l’association aspire à une belle valeur ajoutée. Kyei avait signé pour 5 mois. Peut-il s’inscrire à long terme en tant que 2ème cartouche de plomb sur la ligne de touche d’un rookie ? Pas si facile. Enfin, Hamel revient à Lorient (L1), qui l’avait prêté sans option d’achat.

Valéry Lefort

Leave a Comment