Le Dauphiné des enfants. Je m’intéresse au patrimoine : la gastronomie lyonnaise



Image Flickr

Image Flickr

Pourquoi la cuisine lyonnaise est-elle si bonne ?

La renommée de la cuisine lyonnaise est ancienne. Déjà sous l’Empire romain, Lyon, alors appelée Lugdunum, était connue pour sa gastronomie. De par sa situation géographique, on y trouve encore de très bons produits du terroir et de nombreuses auberges où l’on peut bien manger.

Comment est-elle devenue célèbre ?

Le titre de « Capitale Mondiale de la Gastronomie » a été décerné à la ville de Lyon par un critique gastronomique (journaliste culinaire). Maurice Edmond Sailland alias Curnonsky a utilisé cette phrase en 1935 pour exprimer à quel point il pensait que la cuisine lyonnaise était fabuleuse. Depuis lors, ce titre est resté et la réputation de la ville n’a jamais vraiment faibli.



Photo chocolats Voisin

Photo chocolats Voisin

Salé ou sucré ?

La cuisine lyonnaise traditionnelle est connue pour ses plats salés, mais aussi pour ses spécialités sucrées telles que les bugnes et les gâteaux aux pralines roses. dit même la légende
qu’un apprenti chocolatier travaillait pour un pâtissier nommé M. Papillot à la fin du XVIIIe sièclee Siècle, aurait inventé la fameuse papillote que l’on mange à Noël. Il aurait volé des chocolats et les aurait emballés dans du papier brillant avec une touche sucrée pour les offrir à sa bien-aimée.



Photo Wikimedia Commons

Photo Wikimedia Commons

Qu’est-ce que le Bocuse d’Or ?

Lyon compte de nombreux chefs étoilés. Le plus célèbre est Paul Bocuse, décédé en 2018 et qui a été apprenti chez la Mère Brazier avant de devenir l’un des plus grands chefs français.
Son nom est connu dans le monde entier.
Il est le créateur du Concours Mondial de Cuisine, dont le premier prix est le Bocuse d’Or.



Image Flickr

Image Flickr

Qui sont les mamans lyonnaises ?

Les Mères Lyonnaises sont des chefs qui, depuis un siècle, régalent les clients de leurs restaurants avec des plats simples mais délicieux. Leurs recettes de volailles, de quenelles, de cardons ou de charcuterie ont fait la réputation de Lyon en matière de gastronomie en France mais aussi à l’étranger.

Mère Brazier (photo) est l’une des plus célèbres Mères de Lyon : en 1933, elle est la première femme à recevoir trois étoiles au guide Michelin.

Leave a Comment